AccueilÉDITO

La France est officiellement candidate à l'Exposition universelle de 2025

Publié le

par Théo Mercadier

(source : Wikipedia Commons)

Après trois ans de préparation du projet, François Hollande a confirmé la candidature de l'Hexagone à cet événement mondial.

Pour rappel, la tour Eiffel a été construite pour l'Exposition universelle de 1889. (©Taxiarchos228/Wikimedia/CC)

"J'ai l'honneur de vous présenter officiellement la candidature de la France à l'Exposition universelle de 2025". Avec ces quelques mots, François Hollande jette la France, et plus précisément Paris, dans une course mondiale à la modernité. Le président de la République, dans une lettre au secrétaire général du Bureau international des expositions (BIE), a insisté sur le fait que c'était "la candidature de toute la France" qu'il présentait.

La suite du processus de candidature est un long chemin de croix, et nous ne saurons qu'en 2018 si nous accueillerons l'un des plus prestigieux événements internationaux. En attendant, il faut faire campagne dans le monde entier et, bien sûr, trouver les financements nécessaires au projet. C'est au maire de Neuilly-sur-Seine, Jean-Christophe Fromantin, investi à fond dans le projet depuis ses débuts en 2013, que reviendra la tâche de récolter les financements auprès d'une multitude d'acteurs privés. Un site officiel a ainsi été lancé afin d'informer le grand public sur ce que sera l'ExpoFrance2025.

François Hollande a donné le ton de l'exposition à travers ces mots d'ordre : "La connaissance à partager, la planète à protéger." L'Exposition universelle 2025 sera donc un événement qui mettra l'écologie à l'honneur, mais pas que : "Il s'agit d'améliorer nos modèles de développement dans les domaines de la santé, de l'éducation, de la culture et de l'environnement", poursuit le président dans sa lettre, dans la droite ligne de la dynamique impulsée par la réussite de la COP21. Il a également insisté sur le rapport historique de la France aux Expositions universelles : on rappelle quand même que c'est à celle de 1889 que l'on doit la Tour Eiffel !

Des attractions pour le progrès

Concrètement, les Expositions universelles sont de véritables odes au progrès, qui permettent de réunir les peuples autour de valeurs comme l'innovation et le partage. Les installations ludiques et les attractions font le succès de ces événements et permettent de fasciner des foules de visiteurs, tout en ayant l'avantage d'attirer l'attention sur des enjeux globaux. L'intérêt est aussi financier, puisqu'on estime que les retombées économiques représenteront environ 25 milliards d'euros pour le pays organisateur. La dernière s'est déroulée en 2015, à Milan, et s'était concentrée sur la thématique de l'alimentation, attirant plus de 20 millions de visiteurs.

L'Exposition 2025 durera du 1er mai au 30 octobre, soit six mois au cours desquels au moins 45 millions de visiteurs sont attendus. Si le centre de l'Expo sera Paris, de nombreux forums thématiques seront aussi mis en place dans toute la France. "Notre projet est construit autour de trois pôles: le Village global en Île-de-France, les Forums thématiques dans les grandes métropoles françaises et les Détours à travers toute la France", explique ainsi Jean-Christophe Fromantin.

La France est le premier pays candidat à l'organisation de l'Exposition, les autres pays ayant jusqu'au mois de mai pour présenter leur candidature. On pense que Bakou (Azerbaïdjan), Toronto (Canada), Manchester (Grande-Bretagne) et Osaka (Japon) pourraient également entrer dans la course.

À voir aussi sur konbini :