Des Canadiens veulent lancer une manette qui fait saigner les gamers

Des Canadiens veulent financer une manette qui pompe l'hémoglobine des joueurs, afin de sensibiliser ceux-ci au don de sang.

"Jouer à la console avec une intraveineuse, trop bien !"

"Jouer à la console avec une intraveineuse, trop bien !"

Publicité

Perdre du sang pour de vrai dans un jeu, voilà ce qu'on peut appeler de la réalité augmentée. Des Canadiens ont décidé de mettre cette idée en pratique afin de pousser les joueurs au don de sang, nous apprend le Huffington Post.

Regroupés sous le nom Brand & Grotesque, deux experts en création digitale recueillent actuellement des fonds sur Kickstarter afin de financer Blood Sport, une manette connectée à une intraveineuse. Celle-ci prélèvera du sang aux joueurs à chaque fois qu'ils sont touchés dans un jeu vidéo.

Publicité

L'objectif : organiser des compétitions de jeux vidéo et de dons de sang dans tout le pays, affirme Brand & Grotesque :

Nous ne sommes pas une ONG ni un fabricant de jeux vidéo. Nous créons simplement le dispositif de jeu qui nous permettra de faire réfléchir les joueurs sur des questions essentielles tout en s'adonnant à leur passe-temps. À partir de là, nous nous associerons avec les organisations appropriées, tant dans le jeu vidéo que la santé, pour mettre tout ce projet à exécution.

Et les risques ?

Saigner en jouant à Call of Duty ? L'idée a de quoi effrayer. Brand & Grotesque assure que les prélèvements seront indolores et que les compétitions seront encadrées par du personnel médical. En outre, les machines seront configurées afin de ne pas prélever de sang au-delà d'une certaine limite.

Publicité

Si la levée de fonds atteint son objectif, les compétitions pourraient commencer dès mars 2015 sur le jeu Battlefield Hardline. Problème : sur les 250 000 dollars canadiens requis, le projet n'en rassemble pour l'instant que 4000. Il faudra faire un peu mieux que ça pour saigner sur la manette.

Par François Oulac, publié le 25/11/2014

Copié

Pour vous :