AccueilÉDITO

Canada : Justin Trudeau rappelle que porter le burkini est un droit

Publié le

par Salomé Vincendon

Flickr – Canada 2020

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a défendu la liberté de culte en se positionnant pour le droit au port du burkini.

"Il y a des pays dans le monde où la tolérance serait essentielle. […] Mais Au Canada, on devrait être rendu au-delà de la tolérance. Tolérer quelqu'un, c'est accepter qu'il ait le droit d'exister mais à condition qu'il ne vienne pas nous déranger trop, trop, chez nous", a expliqué Justin Trudeau, interrogé à propos du débat autour du burkini lors de la conférence de presse ponctuant deux jours passés avec son conseil des ministres, réuni en séminaire, à Sudbury (Ontario).

Contrairement à Manuel Valls, qui a simplement déclaré "comprendre les maires qui, dans un moment de tension, ont le réflexe […] d’éviter des troubles à l’ordre public", Justin Trudeau a ainsi tenu à prendre un parti clair et, à mots couverts, à se démarquer de la France où le débat fait rage.

Le Premier ministre canadien a cependant rappelé que son pays n'avait pas échappé à la polémique. En effet, certains politiciens de la province de Québec s'étaient positionnés contre le port du burkini. Ils avaient ainsi voulu profiter du débat français pour l'interdire à leur tour, au nom de la laïcité. "Oui, sûrement, il y a des petites controverses ici et là comme toujours, des conversations que nous allons continuer d'avoir", a admis le Premier ministre, tout en insistant dans son discours :

"Au Canada, peut-on parler d’acceptation, d’ouverture, d’amitié, de compréhension ? C’est vers là que nous allons et c’est ce qu’on est en train de vivre tous les jours dans nos communautés diverses et riches, non en dépit, mais à cause de ces différences. […] Pour moi, le respect des droits et des choix des individus se doivent d’avoir la première place dans notre discours et dans nos débats."

À voir aussi sur konbini :