AccueilÉDITO

La nouvelle campagne de Dior est une ode à la féminité

Publié le

par Naomi Clément

Il s'agit de la première campagne concoctée par Maria Grazia Chiuri, la première femme à piloter les collections de la griffe de luxe.

Le 30 septembre dernier, Maria Grazia Chiuri présentait au musée Rodin de Paris, dans le cadre de la Fashion Week, sa toute première collection en tant que directrice artistique de Dior. Une ligne sobre, élégante et combative, organisée autour du thème de l'escrime, qui prônait explicitement le féminisme notamment grâce à un T-shirt sur lequel étaient estampillés les mots "We Should All Be Feminists", le titre d'un essai de l'écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie.

La note d'intention, distribuée lors du défilé, annonçait d'ailleurs sans détour la ligne de conduite de celle qui succède à Raf Simons :

"Je m’efforce d’être attentive au monde et de créer une mode qui ressemble aux femmes d’aujourd’hui, une mode qui les accompagne dans leurs transformations, pour échapper aux catégories stéréotypées 'masculin/féminin', 'jeune/moins jeune', ' raison/sentiment'."

"Cette nouvelle idée de la féminité"

Quelques mois après cette première présentation, Maria Grazia Chiuri lève aujourd'hui le voile sur la campagne de promo de cette collection printemps-été 2017, dans laquelle on entraperçoit ce même souci de briser les stéréotypes qui collent trop souvent à la peau des femmes.

Pour donner vie à cette campagne, la styliste italienne a fait appel à la photographe française Brigitte Lacombe, connue pour ses sublimes portraits d'acteurs, parmi lesquels Kate Winslet, Leonardo DiCaprio ou Meryl Streep. "Je m'intéresse vraiment aux différentes interprétations de de la féminité, et [Brigitte Lacombe] capture à merveille l'expression de ces différentes attitudes, confie-t-elle à WWD. Nous aimons vraiment décrire cette nouvelle idée de la féminité. La féminité est quelque chose de très important pour Dior, il est donc important de décrire une féminité moderne."

En résulte une série emplie de délicatesse, majoritairement en noir et blanc, dans laquelle posent côte à côte les sœurs jumelles anglaises May et Ruth Bell, identiques et à la fois tellement différentes de par leur attitude et leur regard. Ici, chacune semble incarner une idée bien différente de la féminité. Un projet pensé par une équipe de femmes, qui promet une (r)évolution pour la maison Dior.

À voir aussi sur konbini :