AccueilÉDITO

La Californie utilise des mèmes pour une campagne de prévention santé

Publié le

par Juliette Geenens

Aux États-Unis, le département de la santé publique californien a recours à des mèmes pour faire de la prévention face aux maladies transmissibles par les moustiques.

"Excité pour le printemps ? Lol, moi aussi bro !" (© CA Public Health)

Voilà une campagne de prévention qui sort de l'ordinaire. Le département de la santé publique en Californie a eu la très bonne idée de détourner de célèbres mèmes sur Internet, pour faire sa communication de prévention de santé, à l'approche de l'été, des moustiques et des maladies qu'ils peuvent porter et transmettre.

Hier, vendredi 22 avril, un journaliste du site The Verge a remarqué que le compte Twitter du département de la santé publique de Californie menait cette campagne d'une manière plutôt originale. Avec des images virales d'Internet, dont celles du clip de "Hotline Bling" de Drake, le fameux mème de l'homme le plus intéressant du monde, ou encore le Batman donnant une gifle à Robin, l'administration californienne de la santé est parvenue à s'approprier une facette de la culture web pour la bonne cause.

Tenez-vous prêts, la saison du virus West Nile arrive.

Le moustique, ennemi n°1 en Californie

En Californie, Les moustiques constituent un vrai fléau pour la santé des citoyens américains. Avec l'arrivée des saisons chaudes, l'État encourage les gens à prendre quelques bonnes habitudes pour limiter les risques de contamination et d'épidémie de virus transportés par ces monstres sanguinaires insectes.

Par exemple, appeler tel numéro pour signaler un oiseau mort, qui pourrait avoir attrapé le virus West Nile, se protéger avec de l'anti-moustique, rappeler que le printemps et l'été sont des périodes propices à la multiplication de ces bestioles... 

Je sais que quand ça sonne, il ne peut que s'agir du virus West Nile.

- J'adore la Californie au printemps - MOUSTIQUES !!!!

Assis dehors pendant plusieurs heures. Pas de piqûres de moustiques.

Je ne voyage pas souvent, mais quand cela m'arrive, j'emporte de l'anti-moustique. 

À voir aussi sur konbini :