Attentats de Bruxelles : Robert Ménard révulse les internautes avec un tweet débile

Les internautes n'ont pas tardé à exprimer colère et lassitude vis-à-vis des propos de Robert Ménard après les attentats à Bruxelles ce 22 mars.

Robert Ménard, cible des internautes énervés depuis ce matin.

Robert Ménard, cible des internautes énervés depuis ce matin. (Wikipédia / CC)

Robert Ménard aurait-il encore manqué une occasion de se taire ? Pour une partie des internautes, c'est un grand oui. Après les attentats de Bruxelles, mardi 22 mars, le maire de Béziers s'est manifesté sur les réseaux sociaux, créant une violente polémique. Son nom est d'ailleurs en top trends France sur Twitter, encore quelques heures plus tard.

Publicité

Dans un premier tweet, l'homme politique associe les attentats de Paris et Bruxelles, insinuant que la ville de Saint-Denis n'avait pas été touchée par les terroristes le 13 novembre 2015. Une remarque totalement fausse, étant donné que deux kamikazes se sont fait exploser au Stade de France.

Son second tweet est proche du troll : il y fait un lourd sous-entendu islamophobe.

Publicité

Ces deux messages ont déclenché la colère, mais aussi un ras-de-bol général auprès des utilisateurs, fatigués des propos ahurissants de Robert Ménard. La ville de Saint-Denis n'a d'ailleurs pas manqué de répondre au premier tweet, quand d'autres twittos ne mâchent pas leur mots :

Publicité

Publicité

Plus subtilement, des journalistes ont également réagi aux paroles de l'élu proche du Front national, à la fois pour le tourner en dérision, mais aussi le décrédibiliser, et rétablir une certaine vérité.

Ces tweets ont aussi provoqué l'écœurement et le dégoût de nombreux internautes, qui ont condamné les paroles de l'homme politique français.

Un caca pour Ménard

Dans la foulée, un twittos français du nom de Monsieur Gris espère troller, comme il faut, le maire de Bézier. Dans un tweet, il propose à ses abonnés de poster des émojis "caca" sur la page Facebook de Robert Ménard.

Depuis, un modeste mouvement s'est formé et quelques personnes pleines de bonne volonté sont sûrement en train de taquiner les nerfs de l'homme politique (ou du modérateur en charge de la page).

Sous les publications datant d'aujourd'hui, on peut voir des ribambelles d'émoticônes caca (ou :poop:), supprimés au fur et à mesure. Heureusement, on a eu le réflexe de faire quelques captures d'écran :

caca2

caca1

caca3

La page Facebook de Robert Ménard n'a jamais eu aussi fière allure.

Petit aperçu de la page Facebook de Robert Ménard à l'heure actuelle.

La page Facebook de Robert Ménard n'a sûrement jamais eu aussi fière allure.

Par Juliette Geenens, publié le 22/03/2016

Pour vous :