AccueilÉDITO

Ça y est, le don de moelle osseuse est autorisé pour les personnes homo et bisexuelles

Publié le

par Astrid Van Laer

Interdit depuis trente-cinq ans, le don de moelle osseuse vient d’être ouvert aux personnes homosexuelles et bisexuelles.

Depuis le 15 janvier, les personnes homosexuelles et bisexuelles sont à nouveau autorisées à faire don de leur moelle osseuse. Cela leur était interdit depuis 1983, tout comme le don du sang, en raison d’inquiétudes dues à l’importante propagation du virus du sida dans les années 1980. Les associations de défense des droits des personnes LGBTQ+ demandaient que cela soit modifié, c’est désormais chose faite.

C’est l’Agence de biomédecine qui, après avoir mené "une réflexion sur les conditions d’ouverture du don de moelle osseuse aux hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes", l’a annoncé, par le biais d’un courrier signé de sa directrice générale, Anne Courrèges, et adressé au collectif Homodonneur :

"À l’issue [de] différents chantiers, les conditions sont désormais réunies pour mettre en œuvre l’ouverture du don de moelle osseuse. Cette ouverture sera effective à dater du 15 janvier 2018."

L’association Act Up-Paris, qui lutte depuis les années 1990 pour protéger les droits des personnes homosexuelles, s’est réjouie de cette annonce, évoquant un "choix éclairé", ajoutant toutefois que "le don du sang devrait en prendre de la graine" :

"Nous tenons à saluer ce choix éclairé et le temps de concertation où les associations ont été sollicitées et écoutées par l’Agence de la biomédecine durant le 1er semestre 2017."

On note néanmoins que les conditions d’autorisation ne sont pas stipulées dans ce courrier.

À lire -> Les personnes séropositives ou atteintes d’une hépatite peuvent enfin recevoir des soins funéraires

À voir aussi sur konbini :