AccueilÉDITO

Ça y est, il est temps de dire au revoir aux émojis "blob" de Google

Publié le

par Pierre Schneidermann

(© Google)

Certains les aimaient, d’autres les méprisaient : les émojis si particuliers de Google, en forme de petits flans, disparaissent pour de bon.

(© Google)

Oreo, la nouvelle version de l’OS d’Android, est arrivée début septembre. Parmi les nouvelles fonctionnalités, il y a les promesses invariables – rapidité, sécurité, ergonomie et performances accrues –, celles qui sont vraiment innovantes – possibilité d’afficher deux applis à la fois, mémorisation des mots de passe dans les applications –, et il y a les séparations douloureuses, qui vont nous occuper aujourd’hui.

Ainsi, avec Oreo, les émojis blob de Google, nés en 2013, disparaissent complètement. On le savait depuis mai dernier, quand l’entreprise avait présenté son nouvel OS, mais les effets sont désormais palpables pour tous ceux qui sont en train de faire une mise à jour – à condition qu’ils n’aient ni un Samsung, ni un LG, ces derniers proposant par défaut leur propre collection d’émojis. Pour ceux qui ne jureraient que par l’iPhone, n’utiliseraient pas Gmail – les blobs y sont aussi – et qui ne verraient pas du tout de quoi l’on parle, voici un instantané de la famille blob en 2015 :

(© Google)

Trop atypiques et déstabilisants, les blobs subissent un lifting en profondeur en 2016 : les designers de Google entreprennent alors une normalisation d’envergure en harmonisant leur silhouette et en les présentant de face. Ainsi deviennent-ils plus "orthographiques" (sic), explique une directrice artistique de chez Google, citée par Wired.

La famille blob à partir de 2016. (© Google)

Début septembre, les blocs ont donc disparu et ont été remplacés par une famille bien plus circulaire et consensuelle. Enfin, presque : en regardant de près, le contour n’est pas parfaitement circulaire. Hommage aussi touchant que discret aux disparus.

Les nouveaux émojis. (© Google)

À l’annonce des nouveaux émojis en mai dernier, la communauté tech a été très divisée. Chez Mashable, on les a toujours trouvés moches – beaucoup plus moches que les émojis Apple –, et même maintenant ceux d’Apple restent plus jolis. À Business Insider, on a pris le contre-pied : la disparition des blobs constituait, selon l’auteur de l’article, une "immense erreur". Quant au site FrAndroid, celui-ci nous racontait les dissensions internes au sein de la rédaction. Et les plus désespérés lancèrent une pétition qui ne reçut que 218 signatures.

Il se peut que, de votre côté, vous n’ayez absolument aucun avis sur la question et que cela vous laisse de marbre. Accordez au moins un peu d’attention à la signification du mot "blob", comme ça, vous n’aurez pas tout perdu. La définition de l’Oxford Dictionnary est charmante : il s’agit d’une "goutte d’un liquide épais ou d’une substance visqueuse". Par extension, le blob est aussi un organisme qui fascine les biologistes : il s’agit d’un être unicellulaire vieux de 500 millions d’années, qui a le choix entre 221 sexes, et qui est immortel, même quand on le découpe. Et n’oublions pas le blobfish, le "poisson le plus laid du monde" (mais seulement lorsqu’il est hors de l’eau).

(© aquaportail.com)

**Astuce Konbini**

Pour les personnes affectées par la disparition des blobs, trois solutions :

1) ils sont toujours disponibles dans les autres services de Google comme Gmail ;
2) vous pouvez lire et relire le billet sur le blog de Google avec un paquet de mouchoirs à proximité ;
3) il existe une discipline aquatique curieuse et peu connue, le blob jump. OK Google.

(© www.blob-jump.com)

À voir aussi sur konbini :