AccueilÉDITO

Boston Dynamics revient hanter nos cauchemars avec un robot sur roues

Publié le

par Thibault Prévost

Boston Dynamics, créateur de robots terrifiants de sophistication, revient avec Handle, une monstruosité sur roues capable de manier des objets.

Depuis la présentation des cauchemardesques robots bipèdes et quadrupèdes Atlas et Spot en 2015 et 2016, l'entreprise Boston Dynamics – qui avait pris l'habitude de violenter ses prototypes à grands coups de lattes pour démontrer leur résistance à la cruauté humaine – s'était faite discrète. Selon une vidéo publiée le 1er février, c'était pour mieux travailler sur un dispositif révolutionnaire de la robotique : la roue.

La vidéo publiée par l'investisseur Steve Jurvetson et filmée durant une présentation de l'entreprise montre le dernier bébé de Boston Dynamics, Handle, en action. Un robot juché sur deux roues, armé de deux bras mécaniques, que The Verge décrit comme "un croisement entre un Segway et un robot Atlas sur deux jambes". Selon Marc Raibert, fondateur de l'entreprise, Handle est "une expérience de combinaison entre roues et jambes, accompagnée d'un système très dynamique qui s'équilibre en permanence et sait exactement comment déplacer son poids pour se mouvoir". Et d'ajouter, mot pour mot : "Ceci est la première présentation de ce qui sera, à mon sens, un robot cauchemardesque." Oui, cauchemardesque. Aucun doute, Boston Dynamics a le sens du teasing.

Pourtant, malgré ces promesses de monts et merveilles – il faut voir sauter ce truc ! –, l'entreprise n'est pas en train de faire la démo de ses tours de cirque devant un panel d'investisseurs pour rien : en mars dernier, Alphabet – la holding de Google qui s'était offert l'entreprise en 2013 – avait annoncé sa mise en vente prochaine, arguant qu'elle ne pouvait plus se permettre d'entretenir des projets "qui prendraient des années" à être opérationnels. Dans l'absolu, ses gigantesques robots-chevaux n'avaient pas de véritables applications commerciales, mais Boston Dynamics avait également échoué à convaincre l'armée américaine, pourtant sa principale cible, du fait du bruit incessant de ses robots, trop facilement repérables pour se déplacer sur un terrain d'opérations. À l'époque, Toyota et Amazon semblaient intéressés par un éventuel rachat (pour des véhicules tout-terrain sur pattes, éventuellement ?) mais depuis, silence radio. Espérons que Handle permettra à Boston Dynamics de rester à flot : ses vidéos de présentation sont uniques au monde.

À voir aussi sur konbini :