© Les Guignols / Canal+

Après l'avoir bien fait pleurer, Bolloré s'apprête à quitter Canal+

L'homme d'affaires devrait quitter la présidence du conseil de surveillance du groupe dès cet été, et à y intégrer par la même occasion son fils. 

© Les Guignols / Canal+

© Les Guignols / Canal+

Selon une information du Figaro, Vincent Bolloré devrait quitter la présidence de Canal+... jugeant sa mission conduite avec succès. Il serait remplacé dès cet été par Arnaud de Puyfontaine, de retour à la tête de la chaîne cryptée. L'homme d'affaires souhaiterait faire rentrer son fils Yannick Bolloré, actuel PDG de Havas, au conseil de surveillance, et ce au plus tard en 2017. Celui-ci ne remplacerait pas forcément son père poste pour poste.

À voir aussi sur Konbini :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

Après avoir provoqué le départ de plusieurs cadres de Canal+, de Yann Barthès à Michel Denisot, en passant par Ali Baddou ou encore Maïtena Biraben, et avoir chamboulé la politique de la chaîne avec des mesures drastiques, Vincent Bolloré s'autoéjecterait donc du conseil de surveillance du groupe qu'il juge avoir "remis dans le sens de la marche". Ce qui ne manque pas de réjouir les internautes :

Publicité

Publicité

Selon une source proche du dossier, qui s'est confiée à l'agence Reuters, "Vincent Bolloré a toujours dit que dès que sa mission serait terminée, c’est-à-dire peut-être en juillet, en août, en septembre, il consacrerait beaucoup plus de temps à Vivendi et moins à Canal", rapporte 20 Minutes. Cette source reste cependant prudente, précisant que "cela n’implique pas automatiquement l’abandon de la présidence du conseil de surveillance".

Le Figaro ajoute enfin que la direction opérationnelle de la chaîne reviendrait à deux hommes forts de Canal, à savoir Jean-Christophe Thiery et Maxime Saada, numéro 2 de Vincent Bolloré.

Par Rachid Majdoub, publié le 24/06/2016

Copié

Pour vous :