Le "Blackphone", téléphone anti-espionnage ?

Les scandales à répétition entourant l'espionnage massif opéré par la NSA ont bel et bien marqué l'opinion. L'Ifop a récemment mené une étude (dont vous pouvez lire le décryptage ici) qui montre que les Français craignent pour l'exploitation des données de leur vie privée. Autour de la NSA, les informations accablantes tombent les unes après les autres. L'agence aurait donc de quoi récupérer des millions de SMS dans le monde ou accéder à votre ordinateur sans même qu'il soit connecté à Internet.

Face à Big Brother, il est naturel que la résistance s'organise. Un collectif d'entrepreneurs a annoncé créer un téléphone prétendu ultra-sécurisé : le Blackphone. La firme de communications cryptées Silent Circle, basée à Washington, s'est associée à la start-up espagnole Geeksphone pour créer le téléphone au nom si classe. Les deux compagnies promettent que le Blackphone sera "le premier smartphone du monde à mettre la vie privée et le contrôle avant tout le reste. (...) Avant la publicité."

Regardez la vidéo de présentation du produit ci-dessous.

Publicité

Introduction to Blackphone from BLACKPHONE on Vimeo.

Publicité

Pré-commandes fin février

Ce téléphone sera très certainement présenté plus en détail au Mobile World Congress, la Mecque annuelle du téléphone portable, qui se tiendra cette année à Barcelone du 24 au 27 février 2014 en la présence - entre autres - de Mark Zuckerberg (dont on fantasme un peu de son passage inopiné sur le stand de Blackphone). Selon le site de Blackphone, les pré-commandes du téléphone anti-espionnage seront disponibles à partir de cet événement.

Bien que le Blackphone en fasse beaucoup sur l'aspect vie privée, vous garantissant un contrôle total de vos données et l'inviolabilité du téléphone, on ne peut s'empêcher d'être sceptique tant que le téléphone n'est pas sorti. Mais on conseille tout de même à Julian Assange et Edward Snowden de l'essayer. On ne sait jamais.

Par Théo Chapuis, publié le 17/01/2014

Copié

Pour vous :