featuredImage

Pendant les auditions de Mark Zuckerberg, Facebook a regagné 24 milliards de dollars

Pourtant, c’était mal barré…

(© CSPAN)

Mark Zuckerberg s’est donc finalement expliqué devant le Congrès américain sur l’affaire Cambridge Analytica. Ce fut à la fois long, instructif, laborieux et ponctué de dizaines de "moi je ne sais pas, mon équipe vous répondra plus tard". Si les auditions ont globalement laissé les commentateurs perplexes, le marché, lui, a parlé : Facebook et Zuckerberg (puisqu’il est actionnaire), se sont enrichis nous informe Quartz.

À l’issue de ces deux journées éprouvantes, l’action de Facebook a grimpé de 5 %, faisant monter la valeur de l’entreprise de 24 milliards de dollars (environ 20 milliards d’euros). On pouvait pourtant craindre le pire : avant les auditions, la capitalisation de l’entreprise avait perdu 80 milliards de dollars. Ce gain de 24 milliards de dollars permet donc d’éponger une partie des pertes.

De son côté, CNN a recentré son calcul sur les sousous de Mark Zuckerberg : à l’issue de ses deux auditions, il aura engrangé 3 milliards de dollars. Sa fortune personnelle est donc estimée à 66 milliards de dollars. Cela fait de lui la septième personne la plus riche du monde.

Par Pierre Schneidermann, publié le 13/04/2018