AccueilÉDITO

Pour Beyoncé, le féminisme ne doit pas "exclure le sexe opposé"

Publié le

par Juliette Geenens

Dans le dernier numéro du magazine Elle, sorti vendredi 8 avril en kiosque, Beyoncé expose sa vision du féminisme. Et elle est toute simple. 

Beyoncé dans le clip de "7/11", extrait de son album<em> Beyoncé</em> sorti en 2013.

On ne vous apprend rien, Beyoncé est féministe. Elle le revendique sans gêne, et tout le monde devrait en faire autant. Pourquoi ? Elle l'explique, on ne peut plus simplement, dans une interview donnée au magazine Elle américain, traduite dans le dernier numéro de la version française. Le site Cheek Magazine en reproduit d'ailleurs un long extrait où la superstar revient sur sa définition du féminisme. Pour elle, ce terme n'a rien d'un gros mot :

"Je ne comprends pas que certaines personnes rejettent ce terme, ni pourquoi être féministe devrait exclure le sexe opposé."

Selon la chanteuse, est féministe, concept qui inspire de nombreuses idées reçues et biaisées, "toute personne qui pense que les femmes et les hommes sont égaux en droits." Elle dit aborder ce sujet dans sa chanson "Flawless" non pas par "militantisme", mais pour rappeler sa vraie signification, encore mal comprise dans l'opinion publique. Le féminisme est un mouvement qui concerne tout le monde, tous genres confondus. Les hommes qui ne se sentent pas concernés par le sexisme font fausse route. Pour lutter contre ce phénomène, le monde a autant besoin de l'implication des hommes que celui des femmes. La chanteuse américaine illustre ce propos ainsi :

"Si vous êtes un homme qui pense que sa fille doit avoir les mêmes droits que son fils, alors vous êtes féministe. Certains ne réalisent pas qu’il existe deux poids deux mesures. Il faut faire évoluer les choses. Demandez à n’importe qui, homme ou femme : 'Voulez-vous que votre fille soit payée 75 cents alors qu’elle mérite 1 dollar?' Quelle sera sa réponse selon vous ?"

Une photo publiée par Beyoncé (@beyonce) le


Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour que les femmes bénéficient des mêmes droits que les hommes. Pour Beyoncé, "travailler à réduire ces inégalités, cela fait de vous un féministe, mais aussi tout simplement un humaniste". Il n'y a pas de combat plus important qu'un autre d'après elle. Elle précise :

"Je ne veux pas adhérer à une cause précise, ni être enfermée dans un seul combat, comme s’il ne fallait pas aussi combattre le racisme, la pauvreté, le sexisme."

Elle résume, le plus simplement et le plus clairement possible, ce que le féminisme veut dire réellement aujourd'hui. Et il n'est pas question de suprématie de la femme sur l'homme, juste d'égalité :

"Je pense que les femmes ont les mêmes droits que les hommes, et notamment celui d’exprimer leur souffrance, leur sexualité, leur opinion."

À voir aussi sur konbini :