AccueilÉDITO

Un bar à ongles végan et non toxique vient d'ouvrir à New York

Publié le

par Jeanne Pouget

(©Dear_Sundays/Facebook)

Au bar à ongles Sundays, ouvert ce mois-ci à New York, les manucures sont réalisées avec des produits entièrement végans et inoffensives pour la santé. Pour avoir de jolies petites manucures sans inhaler des substances toxiques ni faire souffrir les animaux. 

(© Dear_Sundays/Facebook)

L'idée du salon Sundays est née d'un constat simple : l'industrie des manucures et pédicures est mauvaise pour la santé des femmes et cruelle envers les animaux. Dans les vernis, dissolvants et crèmes utilisés habituellement sur les ongles, on peut régulièrement trouver des substances chimiques comme le formaldéhyde, le toluène ou le phtalate de dibutyle (DBP), surnommés le "trio toxique" depuis qu'il a été prouvé qu'ils pouvaient provoquer des maladies congénitales, des problèmes de développement, de l'asthme, ainsi que d'autres maladies. Aujourd'hui, il est encore fréquent que les vernis vendus aux États-Uni comme dans l'Union européenne recèlent des ingrédients toxiques, allergisants voire cancérigènes. C'est pourquoi Amy Ling Lin, la fondatrice de Sundays a imaginé un bar à ongles qui n'affecte la santé de personne et n'implique également aucune cruauté animale.

Les animaux n'ont rien demandé…

Les vernis peuvent en effet contenir une large liste d'ingrédients dérivés des animaux. De nombreux pigments, laques scintillantes ou couleurs à effet métallique sont obtenus en tuant des insectes. Les colorants rouges des vernis par exemple sont souvent issus d'extraits de coccinelle. Quant aux top coats brillants, ils contiennent souvent des extraits d'écailles de poissons. Quand ces cosmétiques ne sont pas directement testés sur les animaux...

Bref, une simple manucure peut se révéler toxique à tous les niveaux : pour soi-même, pour les employé.es qui travaillent toute la journée le nez dans ces produits et pour les animaux qui n'ont rien demandé et qui en font tout de même les frais. C'est pourquoi Amy Ling Lin a tenu à lancer un salon qui prouve que l'on peut être belle sans souffrir ni faire souffrir les autres.

Situé dans le quartier hype de Nomad à Manhattan, le salon Sundays accueille sa clientèle dans une ambiance zen où les machines bruyantes destinées sécher le vernis sont remplacées par des huiles de séchage. L'endroit est également doté d'un espace de méditation, à l'étage, et de rendez-vous bien-être avec des experts. Le tout dans un décor inspiré du hygge, cette philosophie danoise du bonheur, dont l'ambiance douillette nous fait nous sentir bien. Un salon 100 % antitoxique.

À voir aussi sur konbini :