AccueilÉDITO

Après Aylan, une nouvelle photo terrible d'un enfant mort en Méditerranée

Publié le

par Ariane Nicolas

Une ONG allemande diffuse cette image choc pour alerter les consciences. Attention, l'image non floutée en bas de l'article peut choquer.

Image diffusée par l'ONG Sea-Watch, montrant un enfant migrant mort en Méditerranée le 27 mai, que nous avons volontairement floutée. Une version non floutée est disponible ci-dessous.

Il n'a pas de nom, seulement un visage immobile, aux lèvres bleutées. Ce bébé a trouvé la mort au cours d'un naufrage en Méditerranée, vendredi 27 mai. L'ONG allemande Sea-Watch a diffusé cette photo lundi, pour alerter sur le sort des migrants dont beaucoup meurent en tentant de rallier l'Europe dans le but de refaire leur vie.

Selon l'agence Reuters, qui a interviewé l'homme tenant dans ses bras cet enfant âgé de moins d'un an, 45 personnes sont mortes après que leur embarcation a chaviré, près des côtes italiennes, et 135 ont pu être sauvées.

"Martin" raconte :

"J'ai vu ce bébé dans l'eau. On aurait dit une poupée, avec les bras ouverts.

Je l'ai pris délicatement par un bras et je l'ai pris dans mes bras, comme s'il était encore en vie. Ses petits doigts continuaient d'être balayés par le vent et le soleil faisait scintiller ses yeux au regard doux mais inanimé."

Près de 40 enfants morts la semaine dernière

On ne dispose d'aucune information sur l'identité de l'enfant, on ne sait même pas s'il s'agit d'un garçon ou d'une fille, ni de quelle nationalité il/elle était, ni si ses parents sont toujours en vie. Un an après la photo du petit Aylan, retrouvé mort en Turquie, et qui avait choqué le monde entier, cette image met à nouveau un visage sur une tragédie qui a coûté la vie à près de 8 000 êtres humains depuis 2014.

L'association Sea-Watch mène des opérations en mer pour tenter de sauver un maximum de personnes. Avec l'arrivée de l'été, les tentatives de traversées de la Méditerranée ont récemment augmenté. Le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) dit craindre que près de 700 migrants, dont une quarantaine d'enfants, aient péri en mer la semaine dernière après avoir quitté la Libye.

Version non floutée de la photo du bébé mort en Méditerranée diffusée par l'ONG Sea-Watch le 30 mai.

À voir aussi sur konbini :