AccueilÉDITO

Avec sa carte des live, Facebook veut faire de nos vies une télé permanente

Publié le

par Ariane Nicolas

Capture écran de la « Live Map » Facebook, le 19 mai. (Konbini / Facebook)

Zapper de Live Facebook en Live Facebook, c'est désormais possible. Et c'est addictif.

Vous faites quoi, dans les douze prochaines heures ? Si vous avez du temps à perdre, cette nouveauté Facebook pourrait vous rendre accro. Depuis mercredi 18 mai, le réseau social a mis en place une carte des directs vidéo mis en ligne par les utilisateurs (le fameux service Facebook Live) qui permet de voyager sur la planète sans bouger de son canapé.

Pour y accéder, c'est très simple. Il suffit soit d'aller à cette adresse, soit de cliquer sur l'onglet "Vidéo en direct" dans la catégorie "Applications", située dans la barre de navigation à gauche de votre fil d'actualité.

Au moment où cet article est rédigé, on peut donc assister à une séance de tatouage au Cap-Vert, un atelier coiffure en Irak ou encore à un instant musical offert par un jeune chevelu et sa guitare au Brésil. Pour l'instant, nous n'avons pas été confrontés à des images licencieuses, comme c'était le cas sur Chatroulette il y a quelques années, mais peut-être que cela arrivera un jour...

Capture écran de la "Live Map" Facebook, le 19 mai. (Konbini / Facebook)

Complètement fascinante, cette carte fait basculer la vidéo en ligne dans une nouvelle dimension. Non seulement elle rend un peu plus obsolète la télévision, incapable (pour l'instant) de proposer des flux géolocalisés en temps réel et multipliables à l'infini. Mais c'est aussi YouTube qui prend un coup de vieux, le plaisir de la navigation au hasard étant ici décuplé par l'aspect "temps réel".

L'application mériterait quand même quelques améliorations, évidemment, notamment dans la recherche thématique (à quand un hashtag #livemusic par exemple ?). Ce serait pas mal aussi de comprendre les critères de sélection des vidéos mises en avant dans la colonne de gauche. Mais bon, quoi qu'il en soit, Facebook semble bien vouloir faire de nos vie une télévision permanente, où l'on zapperait d'expérience en expérience. L'interactivité en plus.

À voir aussi sur konbini :