featuredImage

Voici Ava, l'utilisatrice Tinder dont il faut se méfier

Lors de l'édition 2015 du festival South By Southwest (SXSW) qui se déroule à Austin au Texas, une invitée virtuelle a séduit de nombreux hommes via Tinder.

Les hommes qui participaient au dernier festival South by Southwest ont eu la chance de "matcher" sur Tinder avec une belle jeune femme de 25 ans prénommée Ava. Mais aucun des journalistes et autres visiteurs n'a finalement vu la jeune femme. La raison? Elle n'existe tout simplement pas.

tinder-movie-2

Le profil d'Ava, la mystérieuse jeune femme qui séduit tous les hommes au SXSW

Un journaliste du site Adweek a fait part de son expérience et a relaté ses conversations avec la jeune femme. On peut voir qu'Ava aime poser des questions à ses interlocuteurs. Elle demande au journaliste ce qui le rend humain, s'il a déjà été amoureux, ce qu'il trouve attirant chez elle. Elle répond du tac au tac et ses interrogations paraîssent plutôt mécaniques.

À la fin de l'échange, Ava signale à Brock qu'il a passé son test et l'invite à se rendre sur l'Instagram @meetava. La vérité est alors dévoilée, Ava n'est qu'un robot et tout ça a été orchestré pour promouvoir le film de science-fiction Ex Machina, diffusé en avant-première au SXSW le samedi 14 mars. La jeune femme qui prête ses traits à la fausse utilisatrice Tinder est l'actrice suédoise Alicia Vikander.

Des robots de plus en plus efficaces

Ava est donc un "bot" dont les questions et réponses sont programmées à l'avance et restent toujours les mêmes. Ce n'est pas la première fois que Tinder utilise ce genre de méthodes, comme le rappelle Rue 89. Mais dans les débuts de l'application de rencontres géolocalisées, ces robots n'étaient pas vraiment efficaces. Les utilisateurs se rendaient vite compte qu'ils avaient affaire à de faux comptes visant à faire de la publicité pour une société par exemple.

Puis, les bots ont changé d'utilité et ont réussi à paraître plus humains. Les séducteurs et séductrices peuvent désormais les utiliser pour augmenter leur chance de rencontrer l'amour de leur vie. Ces programmes peuvent liker des profils pour vous, envoyer des messages et y répondre sans que l'interlocuteur réalise qu'il ne parle qu'à une personne virtuelle. Un temps d'attente entre les réponses permet notamment de faire croire qu'une personne en chair et en os est derrière l'écran.

La méthode de l'équipe d'Ex Machina peut s'avérer efficace. En utilisant le test de Turing – qui permet de déceler un ordinateur intelligent par sa capacité à se faire passer pour un humain – les spectateurs pourraient bien être intrigués et se rendre dans les salles.

Par Fanny Hubert, publié le 17/03/2015