AccueilÉDITO

Au Mexique, les traitements d'enfants cancéreux avaient été remplacés par de l'eau

Publié le

par Janila Castaneda

Chemotherapy Drugs on Hospital IV Pole. (Photo by: UIG Platinum/UIG via Getty Images)

Un scandale horrifiant. 

(© UIG Platinum/Getty)

Le 16 janvier, le gouverneur de l'État mexicain de Veracruz a révélé une affaire qui a de quoi glacer le sang. Miguel Ángel Yunes a reconnu que le secrétariat à la Santé de l'État avait administré à des enfants cancéreux de l'eau distillée à la place de leur traitement de chimiothérapie.

D'après le Huffington Postcette situation avait été découverte en 2011, lorsqu'une infirmière s'était aperçue de l'étrange couleur du produit donné à un patient. Cela faisait donc six ans que les autorités savaient. Après une enquête, il a été établi que trois des entreprises fournissant les médicaments d'oncologie étaient en réalité liées à un député du PRI, le parti de Javier Duarte, l'ancien gouverneur de Veracruz en fuite depuis octobre dernier, à la suite d'accusations de corruption (son successeur n'a donc pris connaissance de la situation que récemment).

Même si le gouverneur Yunes n'a pas donné de détails sur les patients concernés par ce scandale sanitaire, ou sur la période exacte où se sont produites ces substitutions, il a assuré que l'enquête irait jusqu'à son terme et trouverait les coupables.

À lire -> Une fusillade fait 5 morts au festival mexicain d’électro BPM

À voir aussi sur konbini :