AccueilÉDITO

Vidéo : l'Autopilot d'une Tesla empêche un accident impossible à anticiper

Publié le

par Théo Mercadier

(source : capture d’écran YouTube)

Le système de détection d'une voiture Tesla a permis d'éviter un drame en anticipant en amont un carambolage. Impressionnant. 

L'intelligence artificielle, ça a du bon. Au volant de sa Tesla, Frank van Hoesel n'avait rien vu venir : le 27 décembre, alors que sa voiture filait à 113 kilomètres par heure sur l'autoroute néerlandaise A2, une voiture en percute une autre, quelques dizaines de mètres devant. Il était alors quasi impossible pour l'œil humain de remarquer le freinage brutal du 4X4 qui a déclenché la réaction en chaîne. Mais depuis la mise à jour de l'Autopilot de la firme d'Elon Musk en novembre, ses voitures sont en mesure d'anticiper de telles situations avec un temps d'avance. Le radar de pointe dont elles sont équipées leur permet d'observer en continu les alentours immédiats de la voiture, mais aussi jusqu'à deux véhicules devant. Ce qui pourrait bien avoir sauvé la vie de Frank van Hoesel et de sa famille.

"Ma voiture a été plus rapide que moi", raconte-t-il au micro de France Info. Nous n'avons pas vu l'accident mais la voiture l'a vu à notre place." Sur la vidéo, on entend clairement résonner l'alerte de collision, alors que rien ne semble pourtant poser problème. Une seconde plus tard, on voit le 4X4 effectuer un freinage d'urgence, et la voiture rouge qui le suit le percuter violemment. Un carambolage impressionnant (qui n'a heureusement tué personne) qu'un conducteur lambda aurait eu bien du mal à éviter. Mais grâce à son nouveau système la Tesla a freiné d'elle-même, sans aucune intervention de son conducteur. 

Une aubaine pour la marque

Cet incident a bien sûr fait le bonheur du constructeur automobile californien, qui s'en est emparé pour vanter les mérites de son système de sécurité. Et tenter de faire oublier l'accident de l'une de ses voitures en mai dernier, dans lequel la fonctionnalité Autopilot n'avait pas pu empêcher la mort du conducteur. Ce dernier avait considéré que le système de conduite de sa voiture était si fiable qu'il lui permettrait d'abandonner complètement le volant, au point que les enquêteurs pensent qu'il regardait un Harry Potter sur un lecteur DVD portable au moment de la collision avec un semi-remorque...

Car Tesla rappelle que son système n'est qu'une aide (très poussée) à la conduite et que les conducteurs doivent garder les mains sur le volant en toute circonstance pour être prêts à reprendre le contrôle du véhicule : "Les Tesla ne sont pas autonomes. Néanmoins, nos clients peuvent profiter du système Pilotage automatique, qui leur apporte plus de sécurité et de confort", précise l'entreprise. Une vigilance nécessaire qui n'a pas quitté Frank van Hoesel puisqu'il dit avoir écrasé la pédale de frein... alors que la voiture était déjà pratiquement à l'arrêt.

À voir aussi sur konbini :