AccueilÉDITO

En Australie, des petits droïdes BB-8 aident des enfants autistes

Publié le

par Jeanne Pouget

BB-8 toy droid, IFA 2015 (©Kārlis Dambrāns/Flickr)

Dans une école australienne, des robots semblables au célèbre droïde BB-8, sont utilisés auprès d'enfants atteints de troubles du développement. Ces jouets interactifs et télécommandés leur permettent de développer de nouvelles expériences d'apprentissage. 

Avant même la sortie de l'<em>Episode VII, </em>le robot BB-8 a rencontré un grand succès auprès des fans de <em>Star Wars.</em> (©Kārlis Dambrāns/Flickr)

Une idée farfelue mais astucieuse est venue à Craig Smith, directeur adjoint de l’école Aspect Hunter School, un établissement spécialisé dans l'accueil des enfants atteints de troubles liés à l'autisme : utiliser des robots sphériques pour fluidifier la communication avec ses élèves. Les petites machines sont conçues par l'entreprise Sphero, connue pour avoir  mis au point les jouets télécommandés à l'effigie de BB-8, la mascotte du dernier Star Wars. Au-delà des produits dérivés, la firme aspire également à produire des outils pédagogiques.

Souvent mal connu, l’autisme n'est pas une maladie mais un trouble envahissant du développement, qui affecte les fonctions cérébrales et se caractérise essentiellement par une interaction sociale déficiente. L'utilisation de ces petits robots apaise donc ces enfants qui leur font confiance, tout en les guidant dans les exercices du quotidien.

Un médiateur pour les enfants autistes

Interrogé par le site Mashable, Craig Smith explique que le recours aux robots Sphero permet de franchir la barrière du langage, à la fois entre le corps enseignant et les élèves mais aussi entre les enfants :

"Un des gros défis pour nos élèves est de parvenir à s’exprimer : à utiliser le langage et à écouter le langage des autres. [...] Il peut s’avérer très difficile de parvenir à trouver quelque chose qui leur semble suffisamment intéressant pour qu’ils échangent à son sujet. [...] Avec les robots Sphero, on ne les retient plus. Ils ont envie de les guider et ils apprécient vraiment le fait d’interagir sur une base très visuelle."

Traduction : "Comment @SpheroEdu nous aide à éduquer les élèves de l'Aspect Hunter School, vus sur @mashable."

L'enseignant analyse cette interaction privilégiée entre le droïde et les enfants par l'aspect rassurant de l'objet : "C’est comme s’ils se sentaient plus courageux et moins angoissés, juste parce qu'ils sont avec les robots Sphero ." Ainsi, les petites machines diminueraient le stress, maux fréquent chez les sujets atteints d'autisme. Craig Smith observe que l'objet agit comme un médiateur efficace à la fois dans les relations sociales et dans la communication :

"On s’est vite rendu compte qu’en leur donnant la responsabilité de guider le droïde, en leur disant par exemple 'emmenez-le vers de nouvelles aventures dans l’école', ils vont sans problème où ils doivent aller, que ce soit le gymnase ou le hall, tant que c'est toujours avec le robot à leurs côtés."

Par ailleurs, le droïde aide les enfants à exprimer leur créativité. La solidité de l'objet qui résiste à toute épreuve peut être utilisée tant pour des ateliers de peinture que pour apprendre aux enfants à coder.  "Il est rare de pouvoir se lâcher autant et faire ce qu’on veut avec un outil technologique comme celui-là", conclut Craig Smith. Une belle histoire qui donne de l'espoir et montre que des idées toutes simples peuvent parfois faire beaucoup plus que de grandes inventions.

À voir aussi sur konbini :