Au Royaume-Uni, les supermarchés Tesco prennent en charge le coût de la "taxe tampon"

Un geste citoyen de la part d’un grand groupe de distribution ? Tout arrive !

Au Royaume-Uni, Tesco a décidé de faire un grand geste symbolique en prenant en charge le coût de la taxe tampon à la place de ses clientes. En effet, en Grande-Bretagne comme en France, de nombreux produits sanitaires comme les tampons ou les serviettes sont considérés comme des produits de beauté, et sont donc taxés comme tels : c’est ce que l’on appelle la "taxe tampon". Ah les femmes… elles se la pètent tellement avec leurs envies de luxe, comme les tampons… En pratiquant une baisse de 5 % sur les prix de ces produits, la chaîne britannique paiera cette taxe pour ses clientes.

Publicité

Michelle McEtterick, directrice de la marque Tesco a déclaré :

"Pour beaucoup de nos consommatrices, les tampons et les serviettes sont des produits de première nécessité. Toutefois, leurs prix peuvent les rendre difficiles à acheter pour certaines femmes, condamnées à choisir d’autres produits essentiels. C’est pourquoi nous avons décidé de réduire le coût de ces produits de 5 %."

Publicité

Ce geste fait de Tesco le premier grand groupe à baisser le prix des produits sanitaires, après l’échec du gouvernement britannique à éliminer la taxe tampon. Mais la grande distribution n’est pas la seule engagée dans cette action. Des groupes féministes et des syndicats étudiants procèdent à des distributions gratuites de produits sanitaires et militent contre la taxe tampon depuis des années.

À lire - > Rencontre : combattre le tabou des règles par la photographie, le pari du duo Beauty in Blood

Par Arenike Adebajo, publié le 31/07/2017

Pour vous :