Attentat à Lahore : Facebook s'excuse après un bug majeur de son "Safety Check"

Enclenché après l'attentat de Lahore au Pakistan, l'outil "Safety Check" de Facebook a montré de graves problèmes de géolocalisation ce week-end.

Le jour où personne n'aura rien à reprocher au fameux "Safety Check" de Facebook n'est pas encore arrivé. Le service d'urgence a encore montré des défaillances ce week-end, d'ordre technique cette fois-ci. Censé vérifier si vos contacts sur le réseau social sont en sécurité, l'outil controversé a été enclenché un peu plus d'une heure après l'attentat qui a coûté la vie à au moins 72 personnes, à Lahore, au Pakistan.

Or, de nombreux utilisateurs du monde entier qui n'ont jamais mis un pied au Pakistan ont reçu la notification "Safety Check", leur demandant de confirmer à leur entourage qu'ils sont bien en sécurité. Un phénomène qui ne semble pas avoir été voulu par Facebook et dont les abonnés se seraient bien passés.

Publicité

Publicité

"Ce type de bug est contraire à notre intention. Nous avons rapidement pris des mesures pour résoudre ce problème et nous présentons nos excuses à tous ceux qui ont reçu cette notification par erreur", a expliqué le groupe américain sur la page Facebook dédiée à son application. Par ce message, la firme de Mark Zuckerberg coupe court à toute rumeur de piratage.

Vérification de sécurité à géométrie variable

Egalement activé lors de l'attentat qui a fait au moins 35 victimes à Bruxelles le 22 mars, le "Safety Check" s'est fait remarquer par son déclenchement jugé tardif par de nombreux observateurs.

Publicité

On reproche aussi à l'outil de la firme de Zuckerberg son usage à géométrie variable : lancé pour la première fois dans un contexte d'attentats à Paris le 13 novembre, puis à Ankara (Turquie) et Yola (Nigeria), il n'était pas en marche lors de l'attentat à Beyrouth (Liban) le 12 novembre, ni lors de l'attaque de la plage de Grand-Bassam (Côte d'Ivoire), le 13 mars 2016. Allez Facebook, encore un petit effort.

Par Théo Chapuis, publié le 28/03/2016

Pour vous :