AccueilÉDITO

Un attentat fait au moins 80 morts et plus de 300 blessés à Kaboul

Publié le

par Théo Mercadier

Une attaque au camion piégé a frappé le quartier diplomatique de la capitale afghane.

Ce mercredi 31 mai, au moins 80 personnes ont péri dans un attentat au camion piégé perpétré à Kaboul, la capitale de l’Afghanistan. À l’heure où nous écrivons ces lignes, les autorités afghanes dénombrent 80 morts et 320 blessés, mais ce bilan pourrait fortement s’aggraver à mesure que de nouveaux corps sont découverts sous les décombres, rapporte Le Monde.

D’après le communiqué du ministère de l’Intérieur afghan, l’attentat serait l’œuvre d'"un kamikaze [qui] a fait exploser un véhicule bourré d’explosifs sur la place Zanbaq, vers 8 h 30 du matin [6 h 30, heure de Paris, ndlr]". La violente explosion a provoqué une énorme colonne de fumée et soufflé les vitres sur des centaines de mètres alentour, déclenchant la panique des habitants :

La place Zanbaq est située dans le quartier diplomatique de la ville et de nombreux bâtiments internationaux ont été frappés par la déflagration. D’après la ministre chargée des Affaires européennes Marielle de Sarnez, interrogée par Europe 1, l’ambassade française n’a subi que des "dégâts matériels". L’ambassade d’Allemagne a, quant à elle, été lourdement touchée : des membres de son personnel ont été blessés et l’un de ses agents de sécurité est décédé sur le coup. Également située dans le quartier, l’ambassade indienne a connu des dégradations. Dans un communiqué, la chaîne de télévision anglaise BBC a fait savoir que l’un de ses chauffeurs avait été tué par l’explosion et que quatre de ses journalistes ont été blessés, mais sont dans un état stable.

L’attaque n’a pas encore été revendiquée, mais les talibans ont réfuté toute implication dans le drame, précisant qu’ils condamnaient fermement l’attentat, comme le rapporte l’agence Reuters. Tous les regards se tournent donc vers l’organisation État islamique qui, comme le rappelle le journal Le Monde, a déjà perpétré de nombreux attentats dans la capitale afghane. 

À voir aussi sur konbini :