AccueilÉDITO

Assemblée nationale : tous les présidents de groupe sont des hommes

Publié le

par Astrid Van Laer

Où sont les femmes ?

Dimanche 25 juin, les députés nouvellement élus devaient désigner les présidents des groupes politiques. Rappelons qu’un groupe devant être constitué d’au moins quinze personnes, ce vote ne concernait donc pas le Front national, qui dispose de huit élus au palais Bourbon. Ont donc été choisi André Chassaigne pour la Gauche démocrate et républicaine (GDR) et les communistes, Jean-Luc Mélenchon pour la France insoumise, l’ancien ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand pour La République en marche, Christian Jacob pour Les Républicains, Olivier Faure pour le Parti socialiste et les radicaux de gauche, et Marc Fesneau pour le MoDem.

On peut ainsi observer qu’aucune femme n’a été nommée à la tête d’un groupe. La seule femme candidate était la députée socialiste Delphine Batho – qui n’a obtenu que trois voix face à Olivier Faure –, après le renoncement de l’ancienne ministre des Affaires européennes, Marielle de Sarnez, en raison des affaires qui entachent le MoDem. Pourtant, les députées sont de plus en plus nombreuses dans l’hémicycle : comme le rappelle Marianne, depuis les élections législatives du 18 juin, les femmes constituent désormais 39 % de l’Assemblée nationale.

Néanmoins, il est encore possible qu’une femme soit nommée à sa tête. Mardi 27 juin, les nouveaux députés devront désigner la personne qui prendra la tête du "perchoir", et deux femmes concourent à ce poste : aux côtés de l’ancien candidat écologiste à la primaire citoyenne François de Rugy sont postulantes Sophie Errante et Brigitte Bourguignon, députées respectives de Loire-Atlantique et du Pas-de-Calais – tous trois sous l’étiquette La République en marche. Cette dernière a déclaré à l’AFP : "Dans cette Assemblée féminisée, je pense que ce serait bien symboliquement qu’une femme soit pour la première fois à sa tête."

À lire -> Législatives : les grands partis envoient les femmes dans les circonscriptions impossibles à gagner

À voir aussi sur konbini :