AccueilÉDITO

L’ASMR, la méthode de relaxation qui donne des "orgasmes" au cerveau

Publié le

par Louis Eustache

Konbini a interviewé une youtubeuse adepte de cette nouvelle pratique qui séduit de plus en plus de personnes à travers le monde.

(via ASMR Bar)

(via ASMR Bar)

Sur YouTube, les pages de commentaires sont généralement remplies de mots durs et de critiques sévères envers les créateurs des contenus. Au point qu’il est quasiment impossible de trouver une vidéo qui n’ait pas été attaquée par au moins un internaute. C’est pourtant loin d'être le cas pour la chaîne MissASMR, véritable havre de paix et de tranquillité sur la plateforme de partage.

Derrière ce pseudo se cache Lilly, une jeune Américaine adepte de l’ASMR (Autonomous Sensory Meridian Response, ou "réponse autonome sensorielle méridienne"), une nouvelle forme de relaxation qui fait un tabac sur Internet.

Les vidéos de MissASMR font partie de la routine quotidienne de ses 142 000 abonnés, qui les utilisent pour se détendre après une grosse journée, souvent pour parvenir à trouver le sommeil.

Qu'est-ce que l'ASMR ?

L’ASMR répond au besoin de lâcher prise, de faire une pause dans nos vies où tout va trop vite et où nous sommes constamment confrontés à des agressions extérieures qui entraînent stress et anxiété. Vous avez d’ailleurs peut-être déjà expérimenté l’ASMR sans vous en rendre compte, en écoutant une personne chuchoter ou en vous faisant couper les cheveux.

Le concept d'ASMR est apparu en 2008. Il fait d'abord l'objet d'une conversation sur le forum d'un groupe Yahoo appelé "La Société des sensationalistes". Un peu plus tard, le blog australien The Unnamed Feeling attire plus d’attention sur le sujet. Cependant, l'intitulé de cette pratique n'émerge qu'en 2010, lors de la création d'une page Facebook dédiée.

L'ASMR se base sur des "déclencheurs" : des stimuli sensoriels qui facilitent la relaxation. Les stimuli auditifs sont particulièrement répandus, il peut s’agir par exemple de murmures, du bruit d’une brosse, de pages qui se tournent… En fonction de la sensibilité de chacun, les sons qui fonctionnent pour certains seront inefficaces pour d’autres.

MissASMR (via giphy)

L'ASMR peut-elle vraiment provoquer des "orgasmes du cerveau" ?

Alors qu’elle suscite toujours plus d’intérêt, cette pratique reste méconnue, et certains la confondent avec l’hypnose, voire la sexualisent, sans doute à cause des nombreuses discussions sur l’ASMR et les "orgasmes du cerveau". Mais ce terme décrit en réalité un plaisir complètement asexuel, une sensation causée par l’apparition de chatouillements envoyés par le cerveau vers d’autres parties du corps.

Une étude récente a cependant montré qu'un visionnage trop fréquent de vidéos d'ASMR peut désensibiliser les spectateurs. Une pause de deux semaines est alors recommandée pour restaurer toutes les sensations.

Pour mieux comprendre cette pratique et ce qu’elle recouvre, Konbini a interviewé Lilly, la vlogueuse de MissASMR.

A photo posted by ~MissASMR~ (@graceful_lili) on


Konbini | On peut lire sur Internet que l’ASMR provoque des orgasmes du cerveau, qu’en dis-tu ?

MissASMR | Je décrirais l’ASMR comme une thérapie non médicale de relaxation qui suscite des sensations de chatouillements dans la tête et dans le dos.

Est-ce que cela a quelque chose à voir avec l’hypnose ?

La vidéo la plus populaire de ma chaîne est Sleep and Dreams Go Binaural ("Le sommeil et les rêves deviennent binauraux"), qui est une vidéo d’hypnose. Donc oui, l’hypnose et l’ASMR sont liées d’une certaine façon et peuvent être combinées.

Pourquoi certaines personnes sont-elles plus sensibles à l’ASMR que d’autres ?

C’est la nature humaine. Nous sommes tous différents et nos réactions le sont aussi. C’est comme pour la musique, qui nous fait tous ressentir des choses différentes.

Quelle est l’importance de la partie visuelle ?

Pour moi, une vidéo ASMR n’est complète que quand les aspects visuels et sonores sont en accord. Je travaille toujours très dur pour m’assurer que le côté visuel de mes vidéos est aussi réussi que la dimension audio. Bien sûr, il y a des gens qui préfèrent fermer les yeux en écoutant de l’ASMR, et ils ne seront stimulés que par le son.

MissASMR during one of her whispering sessions. (via giphy)

MissASMR en plein chuchotements. (via giphy)

Pourquoi l’ASMR rencontre un tel succès ?

Nous vivons dans un monde stressant : nous passons des heures et des heures devant des écrans et nous avons donc toujours plus besoin de la relaxation. L’ASMR est comme une pilule qui aide à se détendre et à mieux dormir, sans effet secondaire.

Quel est le profil de ton abonné type ?

Mon public est très divers en termes d’âge et de genre. Je pense que ce que les gens qui le composent ont en commun, c’est le besoin de se détendre, de mieux dormir et de se sentir aimé et apprécié.

Est-ce que l’ASMR va un jour remplacer les méthodes de relaxation traditionnelles ?

L’ASMR ne vient pas en remplacement, mais en complément des méthodes de relaxation traditionnelles. Elle leur a déjà d'ailleurs beaucoup apporté.

En plus MissASMR parle français :

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

À voir aussi sur konbini :