Ashish lance un T-shirt pour mettre fin à la diabolisation du mot "immigrant"

Un coup de gueule courageux et partagé !

"Immigré" est devenu un gros mot. Alors même que les nouveaux arrivants contribuent grandement à l'économie de leur pays d'immigration, on parle encore du problème des "migrants" et de la "question des immigrés".

C'est pour contrer le caractère péjoratif associé à ce mot que le styliste Ashish a lancé un T-shirt "Immigrant". Il entend en effet montrer que ce n'est en rien un gros mot. Sa collection est d'ores et déjà disponible.

Publicité

Ashish and models for his SS17 show backstage (Photo: Ashish)

Ashish et les mannequins de son défilé printemps-été 2017. (© Ashish)

D'abord conçu dans le cadre de sa collection aux accents indiens dévoilée à la Fashion Week de Londres, cet accessoire a été commercialisé à la demande du public.

Le styliste londonien né à New Delhi n'a pas peur de dire ce qu'il pense. Dans une interview accordée à Refinery 29, il a déclaré :

Publicité

"Les immigrés sont tellement diabolisés. Ça me rend furieux quand le mot 'immigration' est utilisé dans des discours haineux et racistes. Surtout après le Brexit et ce qu'il vient de se produire aux États-Unis."

Le styliste indique qu'il est fier de porter ce T-shirt, "parce que c'est ce qu'[il est], un immigré", avant de développer :

"Je pense que le système politique, et par conséquent la société anglaise, continue à manquer de respect aux immigrés. Malgré leur contribution importante à l'économie et à la culture. Nous payons nos impôts, nous créons des emplois, nous montons des entreprises, nous arrivons avec des compétences et une sensibilité différente. Parmi les immigrés, il y a aussi bien des médecins que des pompiers, des travailleurs sociaux ou des artistes.

Et pourtant, nous sommes sans cesse dépeints comme le fardeau du système, ce problème auquel on doit trouver une solution. Il est important de faire changer l'attitude des gens face à ce mot. N'importe quelle société serait bien démunie sans la nourriture, la musique, les arts et la littérature venus d'ailleurs. Pensez à toutes ces histoires d'amour et à ces enfants qui ne parleraient plus qu'une langue."

Publicité

Le défilé printemps-été 2017 concocté par Ashish célébrait avec splendeur la culture indienne et sa diversité. Il est l'un des rares stylistes à mettre en avant une mosaïque de nationalités et d'origines ethniques dans ses défilés. Au Royaume-Uni, son exemple a inspiré de nombreuses femmes d'origine asiatique, qui se sont lancées dans la mode.

Aujourd'hui, il prouve définitivement que l'immigration n'est pas un vilain mot.

Par Lydia Morrish, publié le 15/11/2016

Pour vous :