AccueilÉDITO

Après les fêtes, offrez une seconde vie à votre sapin

Publié le

par Jeanne Pouget

Bridget Jones Baby (©StudioCanal)

Ce sont près de 5,5 millions de sapins naturels qui sont vendus chaque année en France. Autant de conifères à qui offrir une seconde vie plutôt que de les jeter tristement à la poubelle. Voici cinq alternatives à adopter une fois les fêtes passées.

Bridget Jones Baby (© Studio Canal)

Le recyclage

Votre sapin de Noël commence à piquer du nez et à perdre ses épines ? Profitez-en pour le recycler plutôt que de l'abandonner sur le trottoir, ce qui non seulement peut vous coûter une amende de 150 euros mais produit aussi un gaspillage bien dommage.

Les villes et les associations proposent plusieurs points de collecte pour vos sapins naturels. Ces derniers seront ainsi amenés sur des plateformes de broyage et de recyclage pour être réduits en compost. Celui-ci sera ensuite répandu dans la nature au pied des arbustes et massifs ou dans les parcs et jardins de votre ville. L'an dernier, 70 000 Parisiens avaient choisi cette option.

Attention néanmoins, votre sapin doit être dépourvu de décorations, de neige artificielle et débarrassé de son sac plastique. Si ce n'est pas le cas, choisissez l'option déchetterie. À noter que la plupart des points de collecte sont ouverts 24 h/24. Pour savoir où se trouve le plus proche de chez vous, rendez-vous sur le site de votre mairie. Ci-dessous, la carte des points de collecte dans la capitale.

Le replantage

C'est la solution idéale si vous avez un jardin ou si vous habitez non loin d'une forêt. Quelques règles s'imposent néanmoins pour un replantage optimal : le sapin doit avoir été acheté assez tard en décembre pour être encore vivant et ne pas avoir été exposé à une source de chaleur trop proche (cheminée, chauffage). Le jour du replantage, choisissez une journée sans gel et arrosez bien le sol avant de le mettre en terre. Le replantage est également possible en ville sous certaines conditions. À Paris, il existe par exemple un permis de végétaliser les rues depuis l'été 2016 : pourquoi ne pas en profiter pour vous entraîner au jardinage avec votre sapin ?

La bonne action

Débarrassez-vous de votre arbre dans un sac à sapin Handicap International. Ces sacs solidaires sont fabriqués et conditionnés en France par des personnes handicapées. Ils sont 100 % biodégradables et engagés : depuis le début de leur commercialisation il y a 25 ans, plus de 10 millions d’exemplaires ont été vendus et 12 millions d’euros ont été récoltés afin de financer des actions dans près de 60 pays.

De l'art

L’année dernière, Konbini vous parlait de l'artiste américain Michael Neff qui réalisait une œuvre d’art à New York figurant une forêt suspendue et conçue à partir d’arbres de Noël récupérés dans les rues. Son œuvre, intitulée Suspended Forest et installée sous le Knockdown Center de Brooklyn, avait vocation à faire passer un message : "Je voulais trouver un moyen de donner à ces arbres un autre sens et, peut-être, encourager les gens à repenser notre consommation liée à la période de Noël", expliquait alors l'artiste. Pourquoi ne pas prendre exemple sur sa créativité pour imaginer des happenings similaires ?

L'adoption

L'année prochaine, au lieu d'acheter un nouveau sapin, adoptez-en un ! La démarche consiste à commander un sapin naturel tout beau, mais qui aura déjà eu une vie avant d’atterrir dans votre foyer. Le plus : ces arbres ont une histoire et un prénom que vous découvrez au moment de l’achat. Après les fêtes, l'arbre est récupéré directement chez vous avant de repartir pour de nouvelles aventures, et ainsi de suite. L'enseigne Treezmas s'est ainsi spécialisée dans cette démarche en faveur de l’environnement.

À voir aussi sur konbini :