En limitant la traque débridée des smartphones, Apple donne un signal auprès de toute une industrie d’espionnage passif (Crédits image : Michael Nagle/Getty Images)

Apple : la surprenante mise à jour iOS 8

OSX Yosemite, Siri, iCloud Drive... lors de sa dernière keynote, Tim Cook a présenté de nombreux projets. Parmi les nouveautés d'iOS 8, le nouveau système d'exploitation Apple. Il faudra compter sur une nouvelle orientation vers des informations santé (le "Quantified Self"), plus de services de domotique grâce à Siri, plus de liberté aux applications tierces... etc.

Mais il y a une mise à jour qu'il n'a pas vanté sur scène. Pourtant, il aurait sans doute pu : avec le nouvel iOS 8, Apple fait un coup double : une nouvelle fonction risque de causer bien des soucis aux (désormais) habituels trackers de téléphone ; aussi, cette mise à jour devrait marquer une victoire importante pour la vie privée des utilisateurs d'appareils Apple.

Comme l'a noté l'utilisateur de Twitter et spécialiste de données cryptées Frederic Jacobs, le changement portera directement sur l'adresse MAC, cette empreinte que chacun de vos appareils laisse derrière lui à chacune de ses tentatives de connexion auprès des réseaux environnants. Adresse MAC ? Rien à voir avec la firme de Cupertino : MAC est l'acronyme de Media Access Control et concerne chacun des appareils qui peuvent se connecter en Wi-fi. Les utilisateurs peuvent la découvrir en fouillant un peu dans leur machine (ou en s'aidant de conseils prodigués par ici).

Publicité

En limitant la traque débridée des smartphones, Apple donne un signal auprès de toute une industrie d'espionnage passif (Crédits image : Michael Nagle/Getty Images)

En limitant la traque débridée des smartphones, Apple donne un signal auprès de toute une industrie d'espionnage passif (Crédits image : Michael Nagle/Getty Images)

Désormais, iOS 8 cachera cette adresse personnelle et ne la dévoilera au réseau que lorsque la connexion aura effectivement lieu, vous rendant indétectable et ne laissant dévoiler aucune information à votre sujet... tant que vous ne souhaitez pas vous connecter à ce réseau, tout du moins.

Une nouvelle bienvenue en ces temps de difficile défense de la notion de vie privée sur le net. Mais également un mouvement surprenant de la part de la firme de feu-Steve Jobs, qui, jusque-là, ne s'étouffait pas d'éthique auprès de ses clients. La firme était épinglée en décembre 2010 pour avoir fourni à ses annonceurs des informations confidentielles de ses consommateurs, par le biais des applications.

Publicité

Trackers partout

Comme l'ont démontré plusieurs journaux, dont le New York Times, de nombreuses enseignes sont désireuses de récolter les informations de cette adresse MAC afin de savoir qui est entré dans un magasin et quand. Ces informations personnelles se dévoilent à partir du moment où le Wi-fi de l'iPhone est activé.

Aux États-Unis, dans certains centres commerciaux, la société Euclid Analytics collecte et stocke, selon ses propres mots, "la présence d'un dispositif, la force de son signal, son constructeur (Apple, Samsung, etc.) et son identifiant unique, le Media Access Control (MAC)". À Londres, ce sont carrément des corbeilles à déchets qui recueillaient ces infos et essayaient de stalker les passants. Évidemment, ces informations sont précieuses en termes de marketing.

Par Théo Chapuis, publié le 10/06/2014