AccueilÉDITO

Anonymous transforme un site de Daech en pub pour du Prozac

Publié le

par Juliette Geenens

Anonymous a tenté de déstabiliser Daesh avec OpISIS, sans succès.

Le groupe de hackers a ridiculisé l'Etat Islamique en remplaçant un de leur site en une simple publicité pour un anti-dépresseur. 

Anonymous a tenté de déstabiliser Daesh avec OpISIS, sans succès.

L'action menée par Anonymous contre Daech, #OpISIS, en réponse aux attentats du 13 novembre, n'avait pas vraiment porté ses fruits. Cependant, une de leurs branches affiliées, du nom de GhostSec, a revendiqué une attaque très second degré, mais peu menaçante.

Les hacktivistes sont parvenus à changer un site web appartenant aux extrémistes de Daech en une ridicule publicité pour CoinRx, un site pharmaceutique pas très légal, sur lequel il est possible de se procurer des médicaments (Prozac, Viagra et autres) sans ordonnance. La bande de hackers a même laissé un petit mot, sous forme de message d'erreur :

Capture d'écran de "l'offensive" d'Anonymous sur un site de Daesh.

Gardez votre calme. Il y a trop de gens sur ce truc à propos de Daech. Contemplez cette jolie publicité pour que nous puissions améliorer nos infrastructures et vous offrir le contenu lié à Daech que vous attendez avec impatience.

Un acte purement symbolique qui aura le mérite de faire rire.

Une action qui tombe à plat

La campagne #OpISIS, qui avait pour but d'entraver le réseau de terroristes de l'Etat Islamique, a souffert du manque d'organisation d'Anonymous. Des comptes Twitter, soi-disant liés à Daech, ont été les cibles de la communauté de hackers.

Mais parmi eux, des journalistes et professeurs s'informant sur le terrorisme et l'Etat Islamique ont été visés. Il a d'ailleurs été observé que des comptes ont été fichés par les hackers pour la seule raison que les utilisateurs twittaient en arabe.

À voir aussi sur konbini :