Vidéo : le classement des animaux les plus meurtriers pour l'homme

Le magazine américain Good, a partagé une infographie en vidéo qui établit une liste des espèces les plus meurtrières pour l'homme. Et ce sont ni les requins ni les crocodiles qui figurent au top de ce classement. 

The World's Deadliest Animal

What's the deadliest animal in the world? The answer may just surprise you.

Posté par GOOD sur lundi 21 mars 2016

Publicité

Les serpents, les requins, les loups : ces animaux nourrissent des fantasmes dans l'inconscient collectif qui nous font penser qu'ils sont les plus dangereux de la planète. Certes, il est peu recommandé de s'approcher trop près d'un lion ou d'un requin, mais s'il l'on en croit l'infographie de Good Magazineces bêtes sont loin de tuer autant d'humains qu'on a tendance à le croire.

Un requin, considéré comme le plus grand ennemi de l'homme (merci Steven Spielberg), ne tue "que" dix personnes par an. Même bilan pour le loup pourtant lui aussi affublé d'une terrible réputation. Un lion et un éléphant pourront tuer cent personnes chaque année, tandis qu'un hippopotame fait cinq fois plus de victimes. Responsable de 9 000 morts par an, une mouche tsé-tsé est plus meurtrière qu'un crocodile, et le meilleur ami de l'homme, à savoir le chien, tue bien plus de gens que tous les animaux cités ci-dessus (environ 40 000 morts par an.)

Finalement, ce ne sont pas les plus grosses bêtes qui sont les plus dangereuses.

Publicité

And the winner is... le moustique

Le moustique nous donne une nouvelle raison de le haïr : en plus de gâcher nos nuits d'été et de nous pourrir la vie à cause de ses piqûres, il s'avère être la bestiole la plus dangereuse de la planète. Même si, techniquement, ce n'est pas lui qui inflige directement la mort, mais les parasites qu'il porte, susceptibles de contaminer les hommes. Cet insecte est notamment le vecteur du paludisme, qui fait près de 725 000 morts tous les ans. Il peut également transporter des virus comme le chikungunya, le virus Zika ou encore la fièvre jaune.

Les chiffres concernant les lions, les loups ou encore les requins sont relativement minimes en comparaison avec le nombre d'animaux tués par les être humains : selon WWF par exemple, ce sont 12 000 éléphants qui sont massacrés chaque année. Aujourd'hui, plus d'une espèce sur trois risque de disparaître totalement de la surface du globe à cause de la destruction des habitats naturels ou du braconnage.

Par Juliette Geenens, publié le 25/03/2016

Pour vous :