AccueilÉDITO

Amal Clooney à la rescousse des femmes réduites en esclavage et violées par Daech

Publié le

par Théo Chapuis

Amal Clooney compte bien porter la cause des femmes yézidies devant la CPI (Dying Regime/CC)

L'avocate spécialiste en droit international Amal Clooney a déclaré vouloir défendre la cause des femmes yézidies, victimes des viols et de l'esclavage des combattants de l'Etat islamique.

Amal Clooney compte bien porter la cause des femmes yézidies devant la CPI (Dying Regime/CC)

Le calvaire des femmes yézidies est désormais tristement célèbre. À la suite de la politique de conquête sauvage de l'État islamique, de nombreuses femmes de ce peuple du Nord de l'Irak ont été capturées et réduites à l'état d'esclaves sexuels par les combattants islamistes – alors que les hommes ont été tués. Déclarés impurs par Daech, les Yézidis sont victimes d'un véritable génocide. Début juin, les "autorités" de Daech à Mossoul ont brûlé vives 19 femmes sous prétexte qu'elles ont refusé d'avoir des rapports sexuels avec des hommes du califat, comme l'explique Aranews.

Sensibilisée à leur terrible condition, Amal Clooney s'est engagée début juin à porter leur cause auprès de la justice internationale, d'après une déclaration de son cabinet d'avocats à Londres, Doughty Street Chambers. "Nous savons que des milliers de femmes yézidies ont été réduites en esclavage par cette organisation terroriste qui a publiquement proclamé son intention de commettre un génocide", a-t-elle déclaré dans un communiqué. Elle a ajouté vouloir porter cette affaire devant la Cour pénale internationale :

"Comment est-ce possible que les plus graves crimes contre l’humanité soient commis sous nos yeux, sans que leurs auteurs ne soient poursuivis par la Cour pénale internationale de La Haye?"

Bien plus que la femme de George Clooney

Révélée aux yeux du grand public dans les magazines people lorsqu'elle a épousé George Clooney, Amal Clooney est une avocate anglo-libanaise spécialisée dans les lois internationales et les droits de l'homme. Dans sa carrière, elle a eu l'occasion de plaider pour un journaliste d'Al Jazeera en Égypte, pour que l'État grec regagne la propriété de statues antiques et surtout pour la reconnaissance du génocide arménien.

On estime que Daech a capturé 7 000 femmes yézidies en 2014 et en détient encore 3 500. Il est responsable de l'exil de 400 000 individus de ce peuple depuis le début de son expansion.

À voir aussi sur konbini :