Aller au boulot à vélo vous donne la pêche (c'est la science qui le dit)

Et en plus vous aurez plus de chances d'arriver à l'heure.

gordon_levit_velo

(© Sony Pictures)

On commence tous l'année avec de bonnes résolutions. Pour certains, cela consiste à essayer de moins boire, ou de faire plus attention à l'argent, même si au final des statistiques montrent que seuls 8 % d'entre nous suivent leurs résolutions de janvier.

Publicité

Mais, au lieu de se fixer des objectifs beaucoup trop ambitieux, on peut aussi se contenter d'améliorer des petites choses du quotidien, comme ses déplacements. Une nouvelle étude montre que ceux qui vont au travail à vélo arrivent avec plus d'énergie et sont souvent plus ponctuels que ceux qui utilisent d'autres formes de transport. Cette étude, menée par l'université McGill, au Canada, s'est focalisée sur les habitudes de transport des étudiants et du personnel de cet établissement situé en plein centre de Montréal. En tout, 5 599 personnes ont été interrogées en 2013 sur le campus.

Évidemment, les facteurs environnementaux jouent un rôle sur le moyen de transport choisi. L'étude ne porte que sur une université et ne s'intéresse pas à ceux qui doivent parcourir de longues distances pour aller travailler – ce qui rend le vélo inenvisageable. Mais ce n'est pas une raison pour décourager tous ceux qui peuvent – et qui veulent – arriver au boulot avec un petit shoot d'endorphine de prendre la résolution de parcourir ces quelques kilomètres de routine à vélo.

Parts des personnes se sentant revitalisées en arrivant au travail, en fonction des modes de transport et de la météo.

Publicité

(Source: Andrew Small/CityLab/Data: Ahmed El-Geneidy)

En bleu les jours de neige, en orange les jours ensoleillés. (© Andrew Small/CityLab/Data: Ahmed El-Geneidy)

À lire -> À quelle vitesse faut-il rouler à vélo pour respirer le moins de pollution ?

Par Kate Lismore, publié le 04/01/2017