Un train sans émission de CO2 va bientôt circuler en Allemagne

Ça roule pas vite, mais ça respecte la nature et ça consomme zéro essence.

The Coradia iLint emissions-free train (Image: Alstom)

Le Coradia iLint d'Alstom. (© Alstom)

La plupart des trains en Europe ont besoin de diesel pour fonctionner. Rien qu'en Allemagne, ce sont 4 000 locomotives qui tournent à ce carburant. Aucun plan d'ampleur n'étant prévu pour changer la donne, c'est le constructeur Alstom qui a pris l'initiative de son côté de lancer un train plus écologique, sans émissions de carbone. Une première mondiale.

Publicité

Le Coradia iLint sera ainsi alimenté par des accumulateurs lithium-ion. Leur énergie proviendra d'une pile à combustible à hydrogène située sur le toit du train. Chaque jour, le Coradia iLint pourra transporter 300 passagers sur 600 kilomètres, à une vitesse atteignant les 140 kilomètres par heure. Le train sera conçu pour être très silencieux, le seul bruit venant de ses roues et de la résistance à l'air, tout en n'émettant que de la vapeur et de l’eau condensée. Les premiers trains devraient être mis en circulation en 2018.

"Alstom est fier de lancer une innovation révolutionnaire dans le domaine du transport propre, qui complétera sa gamme de trains régionaux", délarait en septembre le PDG d'Alstom, Henri Poupart-Lafarge. Quatorze trains ont été déjà été commandés par la Basse-Saxe, le quatrième Land le plus peuplé d'Allemagne.

Depuis sa présentation au salon InnoTrans à Berlin, la Norvège, le Danemark et les Pays-Bas ont exprimé leur intérêt. Mais l'idée n'est pas complètement neuve : la Nasa utilise de l'hydrogène liquide (qui produit beaucoup d'énergie lorsqu'il est brûlé avec de l'oxygène) pour ses lancements de fusées depuis les années 1970.

Publicité

À lire -> Un joueur de Middlesbrough rate son train et rentre en minibus avec des fans

Par Matthew Kirby, publié le 02/11/2016

Pour vous :