AccueilÉDITO

En Allemagne, la fachosphère consternée par les nouveaux visages de Kinder

Publié le

par Louis Lepron

En Allemagne, la fachosphère a pris peur : le fameux visage du blondinet de Kinder a été remplacé par des non-Blancs. 

"Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît." Cinquante ans après, la phrase culte des Tontons flingueurs est toujours aussi pertinente. Le dernier exemple en date ?

La réaction d'internautes d'extrême droite en Allemagne après que la marque Kinder, propriété de l'Italien Ferrero Rocher et habituellement incarnée par un jeune Caucasien blond aux yeux bleus, a proposé de nouveaux visages, à l'occasion d'une nouvelle campagne publicitaire liée à l'Euro 2016.

Le concept ? Afficher sur l'emballage des fameuses barres chocolatées les photos des 11 joueurs de la Mannschaft lorsqu'ils étaient jeunes, histoire de respecter le côté "kinder" – "enfant" en Allemand. Résultat, il y a des visages non-blancs. Horreur et damnation !

Le plus drôle réside dans la réaction des mecs de la fachosphère, que ce soit en Allemagne, puis en France. Ainsi, dans le Sud-Ouest de l'Allemagne, du côté du Bade-Wurtemberg, le mouvement anti-islam Pediga s'est fendu d'une publication Facebook atterrante, relayée par Libération, et depuis supprimée par le réseau social. À l'image, une photo d'un distributeur automatique avec deux Kinder comportant les visages de Jérôme Boateng et İlkay Gündoğan, deux joueurs de l'équipe nationale, lorsqu'ils n'avaient pas encore de poils au menton.

En commentaire du post, on peut lire :

"Ils ne s’arrêtent jamais. On peut vraiment les acheter ? Ou c’est une blague ?"

Dans les commentaires, certains ont même osé affirmer qu'ils arrêteront d'acheter et de manger des Kinder. Zut.

(Capture d'écran Facebook)

En France, on a même eu droit à des réactions similaires, des tweets invoquant le fameux thème du "grand remplacement", incarné ici par... des joueurs de foot allemands. Horreur et damnation (bis).

Pour réagir avec humour, et se moquer du ton alarmiste de la fachosphère, des internautes allemands ont lancé le hahstag "#cutesolidarity". L'idée : poster des images de soi jeune.

À voir aussi sur konbini :