AccueilÉDITO

Airbus dévoile le premier prototype d'avion imprimé en 3D

Publié le

par Thibault Prévost

Le prototype Thor, imprimé en 3D. Crédit: Airbus

L'avionneur européen Airbus a présenté Thor, un avion de quatre mètres entièrement conçu par une imprimante 3D. L'avenir des drones ?

Le prototype Thor, imprimé en 3D. (© Airbus)

Quatre mètres de long, deux hélices, 21 kilos : les mensurations du prototype de mini-avion Thor ont impressionné les observateurs, début juin, à l'International Aerospace Exhibition (ILA) de Berlin. Car la conception de l'avion, ou plutôt du drone, du constructeur aéronautique, est une première mondiale : Thor a été entièrement fabriqué par une imprimante 3D et, si les tests s'avèrent concluant, la technique pourrait paver la voie vers une nouvelle génération d'avions plus fiables, plus légers et plus économiques.

Composé de polyamide, excepté pour le système électronique, l'appareil "vole merveilleusement et est très stable", selon son ingénieur en chef Gunnar Haase, qui l'a fait voler pour la première fois en novembre 2015 à Hambourg, en Allemagne. Si la création d'un avion entier via impression 3D est effectivement une première mondiale, le procédé a déjà investi les chaînes de montage d'Airbus et Boeing, qui impriment certaines parties de leurs modèles long courrier.

On les comprend : les pièces imprimées ne requièrent aucun coût de fabrication et, surtout, sont 30 % plus légères. Un détail ? Au contraire. Car un avion plus léger est un avion plus écolo, et moins cher à faire voler. Selon les résultats d'un sondage réalisé auprès d'une centaine d'acteurs de l'aéronautique, rapporté par Phys.org, 70 % d'entre eux pensent que certaines parties des avions seront directement imprimées dans les aéroports d'ici 2030. Plutôt salvateur, alors que le trafic aérien devrait doubler d'ici 20 ans.

À voir aussi sur konbini :