Un aéroport sud-africain est passé au tout solaire pour ses besoins en énergie

L'aéroport de George est le premier du continent africain à tourner uniquement grâce à l'énergie renouvelable.

Publicité

L’aéroport de George, une ville de 150 000 habitants en Afrique du Sud, est la première infrastructure du continent africain à n'utiliser que l'énergie solaire. Les 2 000 panneaux installés produisent quotidiennement 750 kilowatts, ce qui couvre largement les 400 kilowatts journaliers nécessaires à son fonctionnement.

L’excédent d’électricité généré est réparti dans la région et alimente 250 maisons. L’aéroport de George a été construit pendant l’apartheid, en 1977, pour les membres du gouvernement, mais 700 000 passagers et de nombreux vols de frets y transitent désormais chaque année.

Publicité

Depuis que les panneaux solaires ont été mis en marche en septembre, le bâtiment a réduit ses émissions de carbone de 1 230 tonnes, l’équivalent de plus de 100 000 litres de fioul. Sa facture d’électricité a également baissé de 40 %.

D'autres aéroports écolos à venir

La surtension, fréquente sur les lignes électriques du pays, endommage régulièrement des appareils comme les ordinateurs de façon irréversible. Le passage à l’énergie solaire, plus stable, représente donc une économie supplémentaire puisqu’il endigue ce problème.

Cependant, la manager de l’aéroport, Brenda Voster, a expliqué que si la valeur environnementale du projet n’a pas de prix, il faudra malgré tout dix ans pour rembourser l’installation qui a coûté environ 1 million d'euros.

Publicité

La réussite de cette installation dans un climat tempéré comme celui de George est un bon signe pour la suite, selon Marclen Stallenberg, responsable de la maintenance de l’aéroport :

"Si les panneaux solaires fonctionnent ici, dans une région où le climat est imprévisible, cela fonctionnera forcément dans n’importe quel aéroport du pays."

Les aéroports de Kimberley et Upington sont actuellement en transition vers l’énergie solaire et trois autres aéroports régionaux prévoient de faire de même. George est le deuxième aéroport du monde à opter pour l'énergie solaire, après celui de Cochin en Inde.

Publicité

À lire -> À travers le monde, ces 9 projets de grande ampleur amorcent la transition énergétique

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Matthew Kirby, publié le 12/10/2016

Copié

Pour vous :