À voir : quand Michael Phelps fait la course avec un grand requin blanc

On vous rassure : aucun nageur n’a été blessé pour le tournage de cette séquence.

C’est la 29e édition de la Shark Week (la "semaine des requins") sur Discovery Channel. À cette occasion, la chaîne de documentaires va diffuser un programme d’une nature un peu particulière. L’idée de cet événement intitulé "Phelps vs. Shark : Great Gold vs. Great White" (en VF : "Phelps contre le requin : le grand doré contre le grand blanc") est de savoir qui est le plus rapide dans l’eau : le nageur américain médaillé 28 fois aux Jeux olympiques ou le redoutable prédateur des océans ?

Publicité

Google vous dira que le grand blanc est censé l’emporter haut la main. Ce prédateur marin peut en effet atteindre des pointes de vitesse de près de 40 kilomètres/heure. Pour mettre le champion au niveau du poisson, la production n’a pas lésiné sur un petit coup de pub en équipant Phelps d’un costume doté d’une monopalme censée diminuer son retard sur le requin (ce qui lui a fait atteindre les 9,5 kilomètres/heure, ce qui est quand même pas mal pour un humain).

À la déception des téléspectateurs, le nageur et le requin n’ont pas nagé côte à côte. En même temps, ceux qui ont vu Les Dents de la mer s’en trouvent plutôt rassurés. Le nageur olympique a parcouru 50 mètres dans les eaux des Bahamas pour se préparer à la course finale. Son temps a été comparé à celui d’un requin à pointe noire (qu’il a battu) et à celui d’un requin-marteau (face auquel il a perdu).

Publicité

La véritable "course" a ensuite eu lieu dans les eaux froides des côtes de l’Afrique du Sud, l’un des lieux préférés du grand requin blanc : le champion a été filmé en train de nager sur une distance de 100 mètres, puis un requin a été ajouté en 3D pour donner un peu de frisson à la course. On vous laisse deviner qui a gagné.

À lire -> Vidéo : quand Snoop Dogg fait la voix off d’un docu animalier, ça donne ça

Publicité

Par Arenike Adebajo, publié le 24/07/2017

Pour vous :