AccueilÉDITO

À la naissance d’une fake news : le bad buzz de la vieille campagne de la CAF

Publié le

par Clothilde Bru

Twitter s’est ému d’une campagne de publicité de la Caisse d’allocations familiales, en réalité vieille de six ans…

Près de 2 000 retweets pour cette campagne de pub de la Caisse d’allocations familiales postée dimanche 29 octobre par Aude Rossigneux, journaliste et rédactrice en chef du "Média", la webtélé participative imaginée par des proches de Jean-Luc Mélenchon. Cette campagne visant à lutter contre la fraude représente une femme seule accusée de mentir sur sa situation familiale.

"Jennifer, vous dites vivre seule avec quatre enfants. Alors pourquoi l’état civil nous dit que vous êtes mariée et sans enfants ? Ce serait dommage de risquer 11 000 euros d’amende et une peine de prison."

La journaliste a tweeté le visuel de cette campagne avec ce commentaire assassin : "La CAF aurait pu faire une grande campagne sur l’accès aux droits et sur les droits non réclamés. Mais non. #SalaudsDePauvres." Sauf que l’affiche litigieuse date en réalité de 2011, et faisait partie d'un campagne représentant plusieurs personnages, comme le révèle Libération :

Alerté par un internaute, Aude Rossigneux a tenté de corriger son erreur :

Mais sur Twitter, il est trop tard. Repris quelques dizaines de fois, ces tweets de corrections ne feront malheureusement pas le poids face aux centaines de retweets générés par la première publication. Cet épisode aura au moins eu le mérite de montrer comment naissent les rumeurs et les fake news sur le Net. En effet, nombreux sont les internautes à être tombés dans le panneau. Florilège :

À lire -> Conspiration : des internautes pensent que Melania Trump a une doublure

À voir aussi sur konbini :