AccueilÉDITO

À 60 ans, ce jeune retraité se lance dans une carrière de mannequin

Publié le

par Justina Bakutyte

L'histoire d'une reconversion professionnelle réussie.

Aujourd’hui on vous parle de Philippe Dumas, un élégant gentleman de Paris qui a dit merde à la conformité pour vivre son rêve : devenir mannequin.

Dumas a fait ses premiers pas il y a environ six mois en partageant album sur Reddit. La légende disait : "À la retraite, mais pas abattu, j’essaie une dernière fois de réaliser mon rêve d’être mannequin. Vous pensez que je suis fait pour ça ?"Les internautes ont réagi en masse au look rétro et osé de Philippe Dumas.

Hommes et femmes ont exprimé leur étonnement face à la grande forme et la classe de l’aspirant mannequin. Certains ont même confié leur honte ("J’ai 20 ans, et j’aimerais vous ressembler", écrit l'un d'eux). D’autres ont commencé à se poser des questions sur leurs préférences sexuelles ("Je n’ai jamais trop aimé les hommes plus âgés, mais je commence à me poser des questions, admet un des Redditors).

Pour Konbini, Philippe Dumas explique que la mode a toujours fait partie de ses intérêts, mais qu’il n’a jamais pensé être mannequin, en effet, après avoir étudié le droit, il a travaillé pendant vingt-cinq ans comme régisseur dans le cinéma.

Pourquoi a-t-il envisagé de s’aventurer dans ce monde dominé par les jeunes ? Croyez-le ou non, la réponse est... sa barbe !

"Il y a trois ans, je me suis laissé pousser une barbe courte, que j’ai teinte en noir parce qu’elle était grise. J’ai vu que les gens étaient intéressés par mes traits, qu’ils me remarquaient.

À cause d’un tournant dans ma vie, il fallait que je trouve du travail, donc j’ai décidé de faire le modèle. Je suis allé voir des agences et j’ai été accepté. C’est comme ça que ça a commencé."

Quand on lui parle de discrimination dans le monde de la mode, Philippe Dumas répond qu'il ne pense pas que son âge l'ait handicapé. Les stéréotypes qu’il doit affronter sont liés à sa taille plus qu’à son âge, ainsi qu’à sa barbe, qui le classe parmi les hipsters ou les artistes.

"C’est difficile pour incarner un père de famille classique, ou un grand-père. En même temps, grâce à mon look, je peux jouer dans des films qui se déroulent au XIXe siècle ou au début du XXe."

Regardez les magnifiques photos de Philippe ci-dessous.

À lire -> En images : ces seniors branchés prouvent que la mode n’a pas d’âge

À voir aussi sur konbini :