(c) Division of Continuing Studies / UW-Madison

Minnie, le robot qui fait aimer la lecture aux enfants

Éloge du dialogue homme machine.

© Division of Continuing Studies / UW-Madison

Ce n’est plus une surprise pour personne : les humains s’attachent aux robots et leur prêtent facilement des intentions. Dernier exemple en date ? Ce petit robot, mis au point par des chercheurs allemands, qui suppliait les humains qu’on ne le débranche pas… obtenant parfois gain de cause. Dans un article récent, nous avions vu qu’il y avait là une sorte d’animisme version contemporaine.

Publicité

Aujourd’hui, c’est au tour de Minnie de s’illustrer dans l’interaction homme/machine. Développé sur mesure par deux chercheurs de l’Université du Wisconsin, ce petit robot simple mais mignon a été conçu dans l’unique but de susciter l’envie de lecture chez les 10-14 ans. Concrètement, l’enfant lit à voix haute l’un des 25 ouvrages que Minnie connaît. En live et au fil des pages, le robot réagit à l’intrigue et dévoile sa personnalité grâce aux centaines de répliques préenregistrées. Comble de l’accompagnement, Minnie peut même recommander des livres aux enfants.

Les résultats de l’étude, menée sur deux semaines sur 24 enfants, ont été publiés dans Science Robotics et résumés sur le site de l’Université. Selon les deux chercheurs, les enfants accompagnés par Minnie ont fait preuve de davantage de motivation que les enfants soumis à un test de lecture classique. Plus fort encore, l’apprentissage avec robot améliorerait la compréhension et la mémorisation des textes.

Les deux chercheurs expliquent avoir voulu expérimenter les vertus du "social learning", l’apprentissage accompagné de dialogues et d’interactions, mais version robot. Les résultants étant positifs de cette première étude étant prometteurs, une version aide aux sciences de Minnie est déjà dans les tuyaux.

Publicité

Preuve de l’attachement potentiel à ces êtres de fils et de silice, les deux auteurs de l’étude ont constaté que le robot avait carrément su se faire une petite place dans la famille. Un exemplaire de Minnie a même été spontanément habillé en Minion.

Cette expérience est aussi une réflexion sur la place de l’IA dans nos foyers. Car Minnie est un robot simple, monotâche, aux intentions très segmentées, aux antipodes des ambitieuses enceintes connectées qui veulent nous assister dans toutes les tâches du quotidien. Ces robots simplets mais efficaces n’ont peut-être pas dit leur dernier mot.

Par Pierre Schneidermann, publié le 23/08/2018

Pour vous :