AccueilÉDITO

On a trouvé 5 alternatives insolites au régime carnivore classique

Publié le

par Jeanne Pouget

A l’occasion de la Journée mondiale Vegan célébrée chaque année le 1er novembre, on a décidé de vous proposer 5 façons originales pour se nourrir autrement. Engagées, peu anodines, ou tout simplement décalées, toutes ont au moins le mérite d’être plus respectueuses de l’environnement.

Acheter sa viande dans une boucherie végétarienne

"Enfin !" s’extasieront les connaisseurs : la première boucherie végétarienne française a ouvert ses portes cet été à Paris. Le concept ? De la viande hachée, des lardons, des dés de jambons, de l’émincé de poulet… tous végétariens ou vegan. La viande est en fait reconstituée à base de froment, pois, pois chiche et de soja.

Novateur chez nous, le principe est pourtant décliné depuis des années chez nos voisins européens : en Grande-Bretagne depuis près de 30 ans, au Portugal depuis 15 ans ou encore en Allemagne ou en Hollande. L’établissement fonctionne aussi sur le principe du "snacking" à emporter et il est possible de se faire livrer à domicile.

Crédits photo : TV5MONDE

Pratiquer le freeganisme

Le "freeganisme" (ou le "gratuitorisme" en français) est un mouvement culinaire qui dénonce le gaspillage alimentaire et milite contre la pollution issue des déchets. Ce mode de consommation alternatif né aux Etats-Unis pour dénoncer la société consumériste, consiste à se nourrir principalement de produits gratuits, récupérés, ou de restes.

Une pratique plutôt individuelle donc mais qui va bientôt donner lieu à l’ouverture d’un restaurant. "Freegan Pony", le resto "zéro gâchis et maxi love" comme il se décrit, ouvrira d’ici deux semaines dans le 19ème arrondissement de Paris. L’équipe récupère les invendus de Rungis le matin et les cuisine le soir, au prix de deux euros par repas. Toutes les informations sont sur leur page Facebook.

A lire -> Gaspillage alimentaire : j’ai fouillé les poubelles des hypermarchés avec des freegans

Crédits photo : Théo Chapuis

Se faire un apéro insectes

Exit olives, saucisson ou sempiternelles cacahuètes. Désormais vous pouvez agrémenter votre bière avec des criquets. Des insectes qui croustillent, c’est ce que propose la boutique Jimini’s avec son concept "Apéro box". Curry fruité, ail et fines herbes, poivre et tomates séchées, ou encore sésame et cumin, les assaisonnements ne manquent pas.

Riches en protéines, vitamines et minéraux, ces petites bêtes ont aussi l’avantage de polluer très peu, de consommer peu de nourriture, et de grandir vite. De quoi consommer plus responsable. A commander sur le site web de Jimini’s ou directement en boutique.

Crédits image : Jimini's

Cuisiner des fleurs

Loin d’être une invention récente, la consommation alimentaire de fleurs remonte à l’Antiquité. On en mange d’ailleurs déjà sans y penser : fleur d’oranger, camomille ou encore safran. Mais le choix ne s’arrête pas là car on décompte 250 variétés comestibles. Dégustées crues, cuites ou comme condiments, elles apportent une véritable plus-value gustative.

Attention tout de même, il est indispensable de ne choisir que des variétés de fleurs comestibles et non traitées sous peine de finir mort intoxiqué après la cueillette. En manque d’inspiration ? On a déniché un tutoriel vidéo d’Annabel Langbein, la Cyril Lignac néo-zélandaise et sa recette de salade de fleurs.

Se fournir en fruits et légumes frais… dans un distributeur automatique

A priori, rien de très frais à l’idée de se procurer des fruits et légumes dans un distributeur. Mais détrompez-vous, la qualité est bien la même qu’Au Bout du Champ, comme l’indique l’équipe de la boutique éponyme. Les fruits, légumes, champignons, herbes et autres produits d’épicerie sont produits et récoltés à moins de 100km du consommateur.

Simple comme un clic : il suffit de passer commande sur le site, vous recevez un sms dès que votre commande est prête, et vous n’avez plus qu’à la récupérer dans un casier situé dans l’un des deux points de ventes disponibles. Un principe simple, encore fallait-il y penser !

Crédits photo : Au bout du champ

Dégoûtés ? Dubitatifs ? Curieux ? Inspirés ? C’est la journée pour se lancer !

À voir aussi sur konbini :