Les trolls de 4chan prétendent avoir fabriqué l'affaire du dossier sur Trump

Après la publication par BuzzFeed d'un dossier de révélations, non vérifiées, sur Donald Trump, le forum 4chan revendique le trolling, histoire d'en remettre une couche…

trump-dossier-4chan

© Marc Nozell/Flickr

Il va falloir s'y faire : le mandat de Donald Trump ne sera qu'un gigantesque salon du trolling international. Après la publication de l'étrange "dossier Trump" de 35 pages par BuzzFeed, le 10 janvier, qui affirme que les services secrets russes détiennent des informations personnelles sur Donald Trump – dont, entre autres, une sex tape impliquant des pratiques urophiles et des échanges de bons procédés entre le président élu et les services secrets russes –, 4chan entre à son tour dans la danse alors que personne, mais alors personne, ne l'y a invité.

Publicité

Tandis que les médias s'interrogent entre eux pour savoir si BuzzFeed à eu raison de publier ce rapport aussi "explosif" que non vérifié, la section /pol de 4chan, sorte de termitière à militants pro-Trump, s'autocongratule d'avoir brillamment trollé le grand méchant système médiatique partisan, libéral et à la solde de la finance internationale. Sans fournir, là non plus, la moindre preuve de ce qu'elle avance. Le seul indice dont dispose la communauté est un post, daté du 26 octobre, dans lequel l'un des utilisateurs de 4chan se vante d'avoir écrit ce faux "rapport" comme une fan fiction (une fiction ayant pour héros un personnage d'actualité). Le 1er novembre, un autre utilisateur explique avoir envoyé l'histoire à Rick Wilson, le responsable média du Parti républicain (très critique à l'égard de Donald Trump), pour le décrédibiliser. Le tout est regroupé sous une archive pastebin pour plus de clarté. C'est léger, mais ça suffit à leur bonheur.

Dans la jungle de la post-vérité

Du côté des informations vérifiables, Rick Wilson a publiquement déclaré ne pas être la source de ce document, tandis que le site Mother Jones évoquait déjà ce fameux dossier dans un article daté du… 30 octobre. Enfin, selon plusieurs médias américains, ce dossier aurait été en possession des rédactions et des services secrets depuis longtemps, au moins depuis l'été dernier, et si ces derniers le jugent crédible au point d'en avoir envoyé des copies à Donald Trump et Barack Obama, la presse, faute de pouvoir en identifier la source (on évoque un membre des services secrets britanniques avec des connexions russes), avait jusqu'alors refusé de le publier. Si quelqu'un de 4chan était derrière, ladite source aurait été identifiée plus rapidement, compte tenu de l'impact des informations.

Ca n'a pas empêché des sites Web pro-Trump, comme The Gateway Pundit, ou des membres du Parti républicain, de reprendre "l'info", s'empressant de se gausser de la presse américaine en s'esbaudissant de ce bon tour joué par quelques trolls. Bref, le fait que les pyromanes de 4chan se pointent avec leurs bidons d'essence sont la preuve qu'on nage en pleine pataugeoire de post-vérité. Entre ça et la subséquente conférence de presse du président élu, qui accuse CNN de pourvoyer de "fausses informations", ça devient salement indigeste.

Publicité

 

Par Thibault Prévost, publié le 12/01/2017

Copié

Pour vous :