Quand Twitter célèbre le premier pas sur la Lune

Le 21 juillet 1969 à 2h56, Neil Armstrong devenait le premier homme à poser le pied sur la Lune. À l'occasion des 45 ans, Buzz Aldrin, l'autre astronaute de la mission Apollo 11, appelle les citoyens à partager sur la Toile ce qu'ils faisaient lors de ce moment historique.

"C'est un petit pas pour l'homme, mais un grand pas (ou un bond géant) pour l'humanité", lance le cosmonaute alors qu'il lâche l'échelle et s'apprête à poser son pied sur le sol de notre unique satellite naturel. Même si le débat sur un petit pronom apparemment inaudible – Armstrong aurait dit "a man", changeant le sens de la phrase "un petit pas pour un homme" – c'est bien cette maxime qui est entrée dans l'Histoire.

Si Neil Armstrong est décédé en 2012, son coéquipier, moins médiatisé à l'époque, Buzz Aldrin, paraît toujours aussi en forme malgré ses 84 ans. Et pour célébrer le quarante-cinquième anniversaire de cet événement historique, l'astronaute a décidé de lancer une campagne sous le hastag #apollo45.

Publicité

Le monde entier a fêté notre alunissage. Nous avons raté ça parce que nous n'étions pas là. Je vous invite à partager avec moi — et le reste du monde — votre histoire ou celle de votre famille : où étiez-vous le 20 juillet 1969 ?

En demandant à des célébrités de dire ce qu'ils faisaient ou d'exprimer ce que cela représente pour eux, on peut dire qu'il a vraiment réussi à faire le Buzz (on vous l'accorde, jeu de mots pourri mais trop tentant) ! On regrette juste que ce soit ultra américano-centré, avec des artistes surtout américains et une musique à la blockbuster.

Publicité

On peut ainsi voir aussi bien des acteurs, chanteurs, politiques ou autres astronautes dans des vidéos postées sur le fil YouTube de Apollo45. Parmi elles des inconnus également ont souhaité participer et Aldrin relaie notamment la vidéo de ce petit garçon. #mignon

Publicité

 J'ai regardé ce premier alunissage dans la maison de mon oncle et ma tante. C'était le cinquième anniversaire de mon cousin.

Publicité

Si les plus de cinquante ans se souviennent certainement de cet événement majeur et se plaisent à écrire sur Twitter ce qu'ils faisaient à ce moment précis, savoir que un tel était devant sa télé au fin fond de la Corrèze ne nous intéresse pas tant que ça. Par contre, comme à son habitude, Twitter est rempli de quelques trouvailles qui prêtent souvent à sourire. Commençons par ceux qui, comme la majorité des lecteurs de Konbini, n'étaient pas encore conçus, ni même prévus.

 J'étais un amas de cellules à ce moment-là !

J'avais seulement six semaines. J'aurais aimé être un peu plus âgé pour voir cet incroyable exploit humain.

Les photos de la Nasa

Et pour ceux qui justement n'ont pas eu la joie de voir les images en direct, ou tout simplement pour se remémorer l'événement, ils ont été beaucoup à partager les images extraordinaires et stupéfiantes prises par les astronautes et retransmises à l'époque dans le monde entier.

Le premier space selfie de l'Histoire

Buzz Aldrin est d'ailleurs très fier de raconter qu'il a été "le premier à prendre un space selfie lors de la mission Gemini 12 en 1966". Comme l'explique Slate, c'est souvent le nom d'Armstrong qu'on retient, tandis que celui de Aldrin est resté pendant longtemps dans l'ombre. Pourtant, le fameux cliché de la trace n'est autre que celui d'Aldrin, et c'est bien lui qui apparaît sur la majorité des photos. Si bien que plusieurs théories sur la jalousie d'Aldrin par rapport à la célébrité de son acolyte en ont fait jaser plus d'un.

Les chaussures de l'espace

Pour beaucoup, un anniversaire comme celui-ci, c'est aussi le moment de s'en mettre plein les poches en s'y associant. Ainsi, General Electric et JackThreads, un magasin en ligne de vêtements pour hommes, ont décidé de collaborer pour créer "la chaussure de l'espace".

Pour célébrer le 45e anniversaire du premier alunissage et les super matériaux de science-fiction qui l'ont rendu possible, GE et JackThreads ont décidé de s'associer pour créer une version actualisée, adaptée à la rue de la "moonboot", tellement impressionnante que les gens penseront que celui qui les porte pourrait bien revenir de l'espace.

Aparemment, pour réaliser sa basket "The missions", la marque aurait même utilisé des matériaux issus d'anciens réacteurs pour une série limitée à seulement une centaine de paires. En tout cas, muni de ses chaussures, Aldrin a vraiment trop le style.

Le complot des États-Unis

Depuis la date phare du 21 juillet 1969, une quantité de livres et de documentaires ont remis en cause la mission Apollo et se sont posé la question suivante : A-t-on vraiment marché sur la Lune ? Selon les dubitatifs, la concurrence avec les soviétiques pour la conquête de l'espace aurait provoqué cette supercherie.

C'est donc en se basant sur les photos ramenées par les astronautes que les soupçons ont commencé à émerger : pas d'étoiles sur les images alors que depuis la lune on devrait les voir, un drapeau américain qui flotte alors qu'il ne devrait pas y avoir d'air sur la Lune, etc.

Le gouvernement américain aurait en fait demandé à Stanley Kubrick – qui un an plus tôt avait réalisé 2001 : l'Odyssée de l'espace – de mettre en scène les premiers pas de l'homme sur la Lune, mais dans un studio hollywoodien, pour ce qui serait LE plus gros canular de l'Histoire. Les conspirationistes sont d'ailleurs également sur la Toile.

La technologie d'aujourd'hui est beaucoup plus avancée que les années 70, mais nous avons renvoyé personne d'autre sur la Lune. #canular #nous n'avons jamais atterri sur la Lune.

Un petit pois pour l'homme

Alors forcément, Twitter ne serait pas si amusant sans quelques détournements, on l'a bien vu pendant la Coupe du Monde de football. L'événement ne fait donc pas exception. Monoprix par exemple, connu pour les jeux de mots sur son packaging, a sauté sur l'occasion pour faire la promo de ses petits pois.

L'occasion également de répondre à une question existentielle : comment fait-on pour aller aux toilettes lorsqu'on est dans l'espace ? La Nasa avait réalisé une petite vidéo il y a quelques années afin de percer le mystère.

Qui a été le premier personnage de bande dessinée à aller sur la Lune ? Indice : Ce n'était pas Superman.

Un internaute averti note néanmoins que si on tape Apollo 45 sur Google, voilà le premier lien sur lequel on tombe. On comprend mieux le hashtag #contraste utilisé !

Enfin, c'est aussi l'occasion de rappeler que si l'homme a – normalement – déjà marché sur la Lune, une mission pour mars devrait voir dans quelques années le jour alors que le 18 juin la Nasa dévoilait son nouveau vaisseau spatial Orion, qui est en cours d'assemblage en Floride, et dont le but est à terme de transporter des astronautes jusqu'à Mars. Demandera-t-on cette fois-ci à Alfonso Cuarón de filmer dans un studio hollywoodien ?!

Par Anaïs Chatellier, publié le 21/07/2014

Copié

Pour vous :