SONY DSC

Non, il n'existe pas qu'une seule espèce de girafe mais quatre

Contrairement à ce que l'on a toujours pensé, il n'existe pas qu'une seule espèce de girafe. Une étude menée par deux chercheurs allemands sur le patrimoine génétique de l'animal révèle en effet quatre espèces bien distinctes. 

SONY DSC

© Titoulechien/Flickr/CC

Finalement la girafe n'était pas si solitaire que ça. Malgré ce que pensait la science jusqu'à présent, il n'y a pas qu'une seule espèce de girafe, mais quatre : la girafe de Nubie, la girafe réticulée, la girafe masaï et la girafe du Nord. Une étude, publiée le 8 septembre dans la revue scientifique Current Biology, révèle une diversité méconnue de cet animal au long cou.

Publicité

Le plus grand mammifère du monde (en termes de hauteur) étant très peu observé par la science, aucun chercheur n'était encore allé aussi loin dans l'étude de ses gènes. Nous devons cette découverte à Axel Janke (de l'université Goethe, de Francfort-sur-le-Main, en Allemagne) et Julian Fennessy (de la Fondation de conservation des girafes, de Windhoek, en Namibie), deux chercheurs allemands qui ont observé plusieurs séquences génétiques de girafes provenant de différentes régions d'Afrique.

"Nous avons toujours été étonnés du peu de recherches effectuées sur l'animal le plus grand du monde",  explique Axel Janke au Figaro. C'est pourtant grâce à ces recherches qu'ils se sont rendu compte que les disparités entre les espèces découvertes sont aussi grandes que celles qui séparent les ours polaires des ours bruns.

Une connaissance précieuse pour sa protection

C'est une découverte majeure, alors que le nombre de girafes a chuté de 140 000 à 80 000 en vingt ans, selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Identifier les différences entres les espèces et recenser les différents effectifs est un atout pour la protection de ces animaux, les espèces n'ayant pas toutes les mêmes besoins. "Il est incohérent de continuer d'utiliser les mêmes moyens de conservation pour la girafe masaï, qui a décliné de 50 % en trente ans, et pour la girafe de Nubie, qui voit son nombre d'individus augmenter chaque année", expliquent les chercheurs.

Publicité

Si les quatre espèces sont reconnues par l'UICN, trois devraient être mises dans la catégorie "espèce menacée". On compte aujourd'hui moins de 4 750 girafes du Nord et moins de 8 700 girafes réticulées. Des chiffres qui feraient de la girafe l'un des grands mammifères les plus menacés au monde.

Par Bérénice Rebufa, publié le 12/09/2016

Copié

Pour vous :