M&R Photography

Aux États-Unis, 3 % des adultes possèdent la moitié des armes

Une étude dévoile que si les Américains aiment les armes à feu, une partie adore surtout en posséder beaucoup.

Un salon d'armes à feu à Houston, Texas. (© M&R Glasgow/Flickr/CC)

Le quotidien britannique The Guardian et The Trace, (une organisation indépendante ayant pour but de sensibiliser le grand public à la violence causée par les armes aux États-Unis) ont eu accès à une étude, encore non publiée, réalisée par les universités Harvard et Northeastern. Cette enquête, s'appuyant sur les réponses de 4 000 questionnaires remplis en ligne, vise à évaluer le nombre d'armes aux États-Unis, mais également à connaître le nombre d'exemplaires possédés par chaque personne.

Publicité

Selon les conclusions des chercheurs, il y aurait 265 millions d'armes à feu aux États-Unis, pour une population de 318,9 millions personnes. Si on retire les mineurs de ce chiffre, il y a plus d'une arme par adulte. Mais en réalité, seulement 3 % des adultes américains détiennent la moitié des armes achetées dans le pays. Ces surarmés possèdent, en moyenne, 17 flingues chacun.

Si on compare cette étude avec la dernière en date, remontant à 1994, on remarque que le nombre d'armes à feu chez les particuliers a augmenté de 70 millions en 20 ans. En revanche, la proportion d'Américains possédant des armes à feu est passée de 25 % à 22 % de la population, ce qui explique cette concentration.

Fondamental pour la recherche sur les armes à feu

En fait, depuis l'étude de 1994 conduite par un chercheur de l'université de Duke, Philip Cook, ce sondage pourrait être le premier à donner une vision complète et précise de la possession d'armes aux États-Unis. Plusieurs associations et bureaux d'études s'accordent en tout cas sur cet avis. "Les autres sondages demande 'Y a-t-il une arme à feu à la maison ?' mais pas 'Combien d'armes à feu ?'", explique à The Trace David Hemenway, directeur du Centre de recherche et de contrôle des blessures corporelles de Harvard.

Publicité

Aux États-Unis, 100 000 personnes sont blessées chaque année par une arme à feu. Le tiers d'entre elles en meurt. Ces précisions supplémentaires pourraient bien faire grandement avancer la prévention dans ce domaine : "C'est une pierre angulaire pour la recherche sur les armes à feu, explique Philip Cook. Avoir cette base d'informations va nourrir la recherche."

Par Salomé Vincendon, publié le 22/09/2016

Copié

Pour vous :