Par Théo Chapuis

"Lol" aurait été inventé voilà 25 ans sur une messagerie en ligne de la préhistoire du web. Sauf que son origine est peut-être même antérieure.

(Crédits image : Internet)

(Crédits image : Internet)

Il est entré dans l'Oxford English Dictionary depuis 2011, dans le Petit Robert en 2013, a donné tout un tas de dérivés tels lolcat, kikoolol, et il est sans doute l'acronyme le plus emblématique d'Internet. Il s'agit évidemment de "Lol", acronyme de "laughing out loud" (qu'on ne vous fera pas l'affront de vous traduire) et peut-être bien les trois lettres les plus tapées consécutivement de l'histoire de la Toile... elles sont même rentrées dans le langage oral – ne niez pas, il nous a tous échappé une fois ou l'autre.

Selon le linguiste Ben Zimmer, la manifestation du rire la plus courte d'Internet trouverait ses racines dans une newsletter pour FidoNet, ancêtre de la boîte mail telle que vous la connaissez aujourd'hui.

Inventée en 1984 par l'Américain Tom Jennings, cette messagerie aurait donné naissance aux trois lettres de l'hilarité. Elle est à découvrir ici et l'extrait incriminé ci-dessous.

Capture d'écran du lexique proposé par FidoNet

Capture d'écran du lexique proposé par FidoNet

Dans ce lexique, on remarque également la présence d'autres acronymes un peu moins célèbres, mais pourtant bien réels : "BTW" pour "By the way" ("au passage"), "BRB" pour "Be Right Back" ("je reviens tout de suite") et d'autres que tout le monde a oubliés, tels "OIC" pour "Oh I see" ("ah, je comprends !"), LMTO pour "Laughing My Tush Off" ("ah oué tro marran").

Sauf que...

Sauf que dès que quelqu'un prétend avoir inventé quelque chose, il y a systématiquement quelqu'un pour clamer que non, ce n'est pas vous qui a eu cette idée géniale, mais lui. Parlez-en à Shia LaBeouf.

C'est ainsi qu'un rabat-joie vient contester l'anniversaire de "Lol" : Wayne Pearson, Canadien et usager d'un BBS tel FidoNet, Viewline, revendique la paternité des trois lettres depuis "le début ou la moitié des années 80".

Selon sa version, invérifiable puisqu'il n'a gardé aucune trace de ses messages comportant "Lol", l'acronyme serait en fait beaucoup plus âgé que prévu.

Pearson raconte dans un texte intitulé "The Origin of LOL" et reproduit par le Calgary Herald :

LOL a été inventé sur un BBS appelé Viewline à Calgary, dans l'Alberta au Canada, au début ou la moitié des années 80. Un de mes amis [...] avait dit quelque chose de drôle dans la salle de téléconférence et je me suis retrouvé vraiment à rire à haute voix ("laughing out loud" en anglais), mon rire faisant écho sur les murs de ma cuisine. C'est alors que "LOL" a été utilisé en premier.

Amour, chance, absurdité...

En fait, les origines de "Lol" remontent à beaucoup plus loin que cela. Utilisé dans la correspondance écrite, l'acronyme "Lol" signifiait alors "Lots of love" ou encore "lots of luck", pour envoyer amour et chance à ses proches. Plus rigolo, le mot "lol" signifie "amusement" en néerlandais et "absurdité" en gallois.

Moins amusant en revanche, la marque "LOL" a été déposée en 2007 par Marielle Sade pour illustrer d'horribles produits. Thomas Defaux, l’avocat de l'entrepreneuse expliquait à RFI : "LOL est une marque. Ce n’est plus un acronyme, mais un usage dans la vie des affaires, pour désigner des produits et services." Ah. Pourtant, généreuse, Marielle Sade rassurait aussitôt : "Non, les internautes n’ont pas de royalties à payer quand ils écrivent LOL bien sûr !".

Franchement, c'est sympa.