« Santé » aurait balancé DiCaprio habillé en Gatsby

En 2015, on a versé... 1 150 000 000 000 dollars de dividendes

Selon un rapport économique annuel, les dividendes des 1 200 plus grosses entreprises mondiales ont augmenté de 10 %. Et la France détient le record européen.

"Santé" aurait balancé DiCaprio habillé en Gatsby

"Santé", aurait balancé DiCaprio habillé en Gatsby.

Le chiffre peut paraître indécent au regard de la situation économique, il n'en est pas moins représentatif : en 2015, selon le rapport économique annuel Henderson (HDGI) paru la semaine dernière et relayé par Le Monde, 1 150 milliards de dollars ont été versés aux actionnaires des 1 200 plus grosses entreprises mondiales cotées en Bourse. Un chiffre en baisse de 2 % à cause du taux de change, mais en augmentation de presque 10 % si l'on fait abstraction de ce dernier.

Publicité

Le chiffre faramineux, qui équivaut au 16e PIB mondial, ne couvrirait pourtant que la moitié de la dette publique française, par exemple. Et si les États-Unis sont, comme on pouvait s'y attendre, les plus généreux avec leurs actionnaires (440 milliards de dollars versés), c'est la France qui domine le classement des pays européens avec 47 milliards de dollars versés par les sociétés hexagonales l'an passé (+0,6 %), soit presque le quart des dividendes européens. Parmi les entreprises les plus "généreuses", Axa et Société Générale, qui ont "fortement augmenté leurs dividendes", indique le rapport. Cocorico.

Tout va donc pour le mieux pour les mastodontes de l'économie mondiale, d'autant que le rapport prévoit une nouvelle augmentation des recettes des actionnaires en 2016. En janvier dernier, l'ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam publiait elle aussi un rapport, qui s'intéressait, lui, au creusement du fossé inégalitaire : en 2015, 62 individus détenaient autant de richesse que la moitié de la population mondiale. Et dans ce domaine là aussi, curieusement, la tendance est sans cesse à la hausse.

Par Thibault Prévost, publié le 24/02/2016

Pour vous :