AccueilÉDITO

Ne pas picoler en boîte peut rapporter gros

Publié le

par Mejda Dihi

L'opération Vigicarotte tente de prévenir des dangers de l'alcool à la sortie des boîtes de nuit, en offrant 150 euros en bons d'achat aux conducteurs n'ayant pas bu d'alcool.

(© Universal Pictures)

L'opération de prévention routière Vigicarotte, destinée à responsabiliser les 18-24 ans face aux dangers de l’alcool et des drogues sur la route, a décidé d'aller plus loin que toutes les autres campagnes... en ayant recours à l'incitation plutôt qu'à la dissuasion.

Le principe est simple. Au début de la soirée, les personnes qui s’engagent à rester sobres confient leur permis. Ce dernier leur est restitué lorsqu’ils quittent la boîte de nuit, non sans avoir passé passé un test d'alcoolémie. Si le test est négatif, le conducteur se voit remettre 150 euros de bons d'achats et de nombreux autres cadeaux – une belle manière de terminer la soirée. À l'inverse, si le test s'avère positif il faudra dire au revoir à toute récompense.

"Dans ce cas, nous recherchons avec le directeur de l’établissement une solution pour que la personne puisse regagner son domicile en toute sécurité", détaille à Ouest France l'un des animateurs de l'opération lancée par l'assureur MAAF. Pour rappel, 3 469 personnes sont mortes sur les routes françaises en 2016, soit une augmentation de 0,2 % par rapport à l'année précédente. L'alcool reste l'une des principales causes d'accident, notamment chez les jeunes.

Dans les semaines à venir, l'opération Vigicarotte sera en tournée dans tout le Morbihan. Plus de détails ici.

À voir aussi sur konbini :