AccueilÉDITO

Les 100 personnalités les plus influentes du monde selon le Time

Publié le

par Constance Bloch

Comme chaque année, le magazine Time a établi sa liste des 100 personnalités les plus influentes du monde. Se côtoient pêle-mêle artistes, hommes d'affaires, politiciens ou sportifs.

Pour illustrer le cru 2014, c'est Beyoncé Knowles qui se retrouve à trôner en couverture. Elle succède ainsi à son mari Jay Z dont le visage s'affichait parmi les sept couvertures que proposait l'hebdo américain pour son numéro évènement en 2013.

Beyoncé en une du numéro sur les 100 personnalités les plus influentes de 2014 selon le magazine Time (Crédit Image : Time)

La liste de 2014 compte ainsi 41 femmes - six de plus qu'en 2013 - parmi lesquelles on retrouve Miley Cyrus, la journaliste Megyn Kelly et Serena Williams, aux côtés de la militante des droits pakistanaise Malala Yousafzai, l'activiste et blogueuse kenyanne Ory Okolloh ou encore la chancelière allemande Angela Merkel.

Pour la neuvième année consécutive, Barack Obama s'invite dans ce top. Parmi les hommes, on compte John Kerry, Vladimir Poutine, le pape François, Cristiano Ronaldo, Pharrell Williams, José Mujica le président de l'Uruguay ou encore Andrew Haldane de la Bank of England.

Le cinéma se fait aussi une belle place avec notamment le réalisateur multi-oscarisé Alfonso Cuaron, Steve McQueen, Kerry Washington, l'incontournable Matthew McConaughey, Benedict Cumberbatch, Robert Redford et Amy Adams.

Comme l'année dernière, on ne retrouve aucun français parmi les 100 personnalités.

2014, l'année Beyoncé ?

Si Queen B se retrouve mise à l'honneur cette année, ce n'est pas par hasard. Plus que jamais, la diva a été omniprésente ces derniers mois dans les médias, notamment grâce à la sortie inattendue de son album éponyme, sa tournée mondiale et la naissance de sa fille.

Ce mercredi 23 avril, Sheryl Sandberg, la directrice des opérations de Facebook, écrivait dans le Time :

Beyoncé ne se contente pas de s'assoir à une table. Elle en construit une meilleure [...]. Elle a insisté sur le fait que les filles "dirigeaient le monde" et a déclaré "je ne joue pas à la chef, je suis la chef." Elle a plusieurs fois élevé sa voix pour encourager les femmes à être indépendantes et à diriger.

Encore une fois, cette une permet de montrer que Beyoncé n'est pas "la femme de", mais bien une artiste engagée et indépendante qui mène sa carrière d'une main de maître. La chanteuse a d'ailleurs dévoilé aujourd'hui la vidéo de son morceau "Pretty Hurts", dans laquelle elle critique violemment les diktats imposés par les concours de beauté, très populaires aux Etats Unis.

La liste complète des 100 personnalités est à retrouver par ici.

À voir aussi sur konbini :