La manette de la PlayStation 5 devrait être dotée d’un écran tactile

Selon un brevet déposé en 2017, Sony réfléchit à une meilleure manière d’intégrer un écran tactile à son iconique manette, malgré l’échec de Nintendo.

Et si la manette de la prochaine PlayStation, encore au stade d’énigmatique prototype, se voyait dotée d’un écran tactile ? C’est l’hypothèse que soulève TechCrunch dans un article du 12 novembre, lui-même appuyé par un brevet déposé par Sony en 2017 et rendu public le 16 octobre dernier. À en croire la longue et fastidieuse description fournie par le brevet, cet écran remplacerait l’actuelle surface tactile centrale de la manette, introduite en 2013, avec la version Dualshock 4, qui marquait la première véritable refonte intégrale de la manette, depuis sa toute première itération en 1994.

À la lecture de cette information, la première question que l’on peut se poser est probablement quelque chose comme "très bien, mais pour quoi faire au juste ?" Pour être franc… on ne sait pas trop. L’actuelle surface tactile remplit sa mission à merveille sans être trop intrusive, et son remplacement par un véritable écran pourrait mettre en péril l’ergonomie de la manette et globalement empirer l’expérience de l’utilisateur. Pour s’en convaincre, Sony n’a qu’à regarder chez son principal concurrent. En 2013, Nintendo confirmait ce que le monde entier savait déjà : la Wii U (et son énorme manette bardée d’un écran tactile omniprésent) était un gros, gros flop commercial. Plus tard, l’entreprise corrige le tir avec la Switch et, ô surprise, les ventes s’envolent.

Étonnant, donc, de la part de Sony. Certes, il ne s’agit que d’un brevet, ce qui ne garantit absolument pas la présence de ce maudit écran tactile sur la prochaine itération de la manette Dualshock ; il est néanmoins l’heure d’émettre quelques hypothèses. Au vu de l’expérience Wii U, Sony ne prendra pas le risque d’utiliser cet écran pour afficher des informations complémentaires de gameplay – aucun joueur sain d’esprit n’a envie d’alterner le regard entre sa télé et sa manette pendant une partie.

Si écran tactile il y a, son rôle sera plus probablement de servir de relais au menu interne de la console, notamment pour gérer les invitations et messages d’autres joueurs pendant les parties en ligne. Bref, supposé que Sony décide vraiment de continuer sur cette lancée, l’écran tactile ne révolutionnera probablement pas l’ergonomie de la manette. Et au risque de jouer les puristes, c’est tant mieux. Selon les dernières rumeurs, nous n’aurons pas de réponse avant 2020 et la sortie de la PlayStation 5.

Par Thibault Prévost, publié le 12/11/2018